Menu

Santé Publié

Maroc : De la sardine en conserve non conforme sur le marché depuis octobre 2018

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

Les Marocains auraient consommé, depuis octobre 2018, des boulettes de sardines en conserve non conformes à la réglementation en vigueur. C’est ce que rapporte ce jeudi le journal Al Massae, citant un rapport et une correspondance de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).

Le 21 novembre dernier, le directeur régional de l’ONSSA de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a adressé les deux documents aux chefs de services vétérinaires provinciaux de l’office, expliquant le constat fait par le service vétérinaire provincial de Larache.

«Le produit "boulettes de sardine à la sauce tomate", marque "Carle", est non conforme à la réglementation en vigueur du point de vue de la teneur en histamine (teneur en histamine qui dépasse les seuils de conformité)», informe-t-il, expliquant que ce constat a été fait «dans le cadre de la gestion des non-conformités constatées lors de la mise en œuvre des plans de contrôle et de la surveillance des produits de la pêche».

«Le produit en question est produit par l’unité "Nouvelle Aveiro Maroc, Agr : 1653" et distribué par la société "BIMEX NEGOCE, Z.I Ait Melloul, Agadir"», poursuit la correspondance, consultée ce jeudi par Yabiladi.

La production dudit produit daterait du 22 octobre 2018 alors que les lots distribués dans les points de ventes au Maroc n’expirent que le 22 octobre 2021. La correspondance demande aussi de «mener des enquêtes au niveau des grandes, moyennes surfaces, points de ventes et grossistes pour la recherche du lot non conforme et sa mise en saisie conservatrice jusqu’au retrait par la société de distribution».

Des sources de l’ONSSA confirment le constat auprès d’Al Massae, informant que l’Office «ouvrira une enquête approfondie pour voir les quantités distribuées dans les grandes surfaces de vente et les autres points de vente». «Les services de l’ONSSA ont exigé des analyses approfondies des produits en question pour comprendre les raisons de cette augmentation du taux d’histamine», poursuit-on.  

A rappeler que la consommation d’aliments renfermant de fortes quantités d’histamine peut «induire des effets toxiques dans l’organisme».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com