Menu

Terrorisme Publié

Attentat du Thalys : Le tireur marocain et trois autres complices seront jugés

Temps de lecture: 1'
Le 21 août 2015, le Marocain Ayoub El Khazzani a ouvert le feu dans un Thalys Amsterdam-Paris peu après son entrée en France / Ph. Pascal Bonnière - Maxppp - La Voix du Nord

Dans son réquisitoire définitif, le Parquet national anti-terroriste (PNAT) en France a demandé le renvoi du dossier d’Ayoub El Khazzani, 30 ans, pour tentative d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste. C’est ce qu’a confirmé mercredi une source judiciaire à Franceinfo, confirmant des informations de l’AFP.

Quelques mois avant les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, le tireur de l’attentat déjoué le 21 août 2015 était monté à bord d’un train Thalys Amsterdam-Paris puis a ouvert le feu à l’aide d’une kalachnikov. Le Marocain, alors âgé de 26 ans, a agi sur instruction d’Abdelhamid Abaaoud, coordinateur de la cellule de Daech derrière les attentats de France et de Belgique en 2015 et 2016. Ayoub El Khazzani avait blessé deux passagers avant d’être maîtrisé par d’autres voyageurs, dont des militaires américains en vacances, rappelle le média français.

Dans son réquisitoire définitif, le PNAT a décidé d’inculper le ressortissant marocain de tentative d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste, association de malfaiteurs terroriste et port et détention d’armes de catégorie A et B, indique la source judiciaire à Franceinfo.

Concernant les trois autres suspects, Bilal Chatra, Redouane Sebbar et Mohamed Bakkali, le parquet a également requis le renvoi de leur dossier pour complicité de tentative d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste et d’association de malfaiteurs terroriste, conclut la même source.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate