Menu

Société Publié

Liberté de la presse : Le Maroc continue sa chute au classement RSF

Le Maroc poursuit sa descente aux enfers dans le classement de Reporters Sans Frontières. Le rapport 2011-2012 publié ce mercredi 25 janvier, classe le royaume au 138e  rang, soit un recul de trois places par rapport à l’année dernière. Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication, compte sur la volonté de réformes du nouveau gouvernement pour inverser la tendance.

Temps de lecture: 2'
Après Human Rights Watch, c'est autour de RSF de condamner le Maroc pour l'incarcération de Rachid Niny.

L’incarcération  de Rachid Niny continue de coûter cher au Maroc. Reporters Sans Frontières (RSF) qui vient de publier son dixième rapport annuel ce matin, s’appuie sur le séjour carcéral du directeur de publication du quotidien arabophone «Al Massae» pour reléguer le royaume de trois places dans son classement. «Le Maroc confirme aussi sa descente, passant de la 135e à la 138e  place, suite à l’incarcération du rédacteur en chef d’Al-Massae, Rachid Nini, le 28 avril. Il est toujours détenu», écrit RSF.

Un classement accueilli avec une certaine déception par le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, informé de sa publication par Yabiladi.com. «En attendant de l’examiner [le classement] pour pouvoir le commenter», le ministre de la Communication a tout de même estimé que les choses vont changer pour les années à venir. «Il faut prendre en considération les nouveaux acquis constitutionnels, mais aussi la volonté de réformes du chef du gouvernement» s’est contenté de répéter El Khalfi.

Concernant l’incarcération de Niny, le ministre de la Communication a également répété que «c’est un dossier qui est devant la Justice, l’Exécutif ne peut pas intervenir à ce niveau pour faire libérer Rachid Niny. Mais, le gouvernement va entreprendre d’autres actions pour sa libération». Autrement dit, seule une grâce royale pourrait faire sortir le journaliste de la citadelle du silence.

Printemps arabe rime-t-il avec liberté de la presse ?

«Répression» a été le mot de l’année écoulée selon RSF, qui ajoute que «jamais la liberté d’information n’a été autant associée à la démocratie, jamais le travail de journaliste n’a autant gêné les ennemis des libertés. Jamais les actes de censure et les atteintes à l’intégrité physique des journalistes ne semblent avoir été si nombreux». Dans les pays de la région Mena (Moyen Orient et Afrique du Nord), le classement a été «fortement influencé» par les «révoltes arabes», indique RSF.

Ainsi, des pays comme la Tunisie et la Libye, «où les révoltes ont abouti à des changements politiques», ont sensiblement amélioré leur classement. «La fin de la répression exercée par le régime de Zine el-Abidine Ben Ali» a permis à la Tunisie de gagner 30 places par rapport à l’année dernière, passant de la 164 à la 134e place, dépassant ainsi le Maroc. La Libye pointe au 154e rang, contre le 160e l’année précédente.

Toutefois, selon RSF, «les libertés gagnées sont fragiles» et «peuvent être balayées très facilement». C’est le cas en Egypte où «les changements restent cosmétiques», faisant régresser le pays de 39 places (166e contre 127e l’année dernière). Les pays où «la répression est toujours d’actualité» comme la Syrie (de 173 à 176), le Yémen (170 à 171) et le Bahreïn (qui perd 29 places et se classe 173) sont tous en chute. Faisant dire à RSF que «la plupart des évolutions sur 2011 s’inscrivent à la baisse».

Last but not least, l’Algérie poursuit sa remontée dans le classement (+11, passant de la 133e  position à la 122e) du fait notamment de la diminution du nombre de procès contre les journalistes.

ach eddani o lach mchit ?
Auteur : sidiyazid
Date : le 26 janvier 2012 à 15h13
Je crois que ce classement on le doit plus aux immondices que la quasi totalité des journaux marocains deversent chaque jour dans nos esprits :

Sans culture generale, ni formation professionnelle, encore moins d(honnetté ni de sens de la critique et de la polemique , les journaleux-pigistes se prêtent à tout pour : caser une conne de femme , un fils ou neveu trisomique dans une entreprise publique ou privée , degotter une place dans un voyage aux yeux des « princes » de la politique ou de l’economie qui les organisent…..d »autres se compromettent pour une soiree arrosée dans un hotel miteux ou un pritsh quelques parts a maarif ou hassan a rabat……bref une verutable foire de brocante ou l’ignoble cotoie l’infâme et la bassesse dans un maelstrôm glauque dont les effluves depasses le cadre des frontieres nationales.

Je suis pour une liberté reelle de la presse …..le jour où cette presse secretera la matière de son autneticité, de son professionnalisme et de son respect.

Concernant la corporation d’escrocs qui sevit sous couvert du journalisme je crois que la justice( juste …pas manipulée) devra manifester plus d’energie pour sevir et rendre à ce metier sa noblesse et son utilité.

RIFAIN DE FRANCE
Auteur : moos95
Date : le 26 janvier 2012 à 09h09
Bonjour, je suis Ingénieur en France, j'ai grandi en France,
soit vous êtes de mèches avec la caste au pouvoir actuel, soit vous êtes anti marocains.
Rachid Nini doit être libre quoi qu'il est fait ou dit, c'est comme çà qu'on instaurera une vrai dynamique de liberté favorable à l'évolution économique au Maroc.
Attention la 3 eme génération de Français d'orgine marocaine arrive... Si au Maroc rien n'est fait vous allez tout perdre l'argent et le savoir faire
Les pays du golfes s'arrachent à prix d'or nos compérences, les USA viennet dans nos banlieues pour faire leur but...
Et que fait le Maroc? emmerdé un pauvre journaliste qui ne fait que son travail.
Allez plûtot nettoyé l'ONCF ou autre entrepresise d'Etat plein de bonne à rien et de profiteur qui donne une image déplorable aux Français (tous les jours je subie ces moqueries à mon Travail en France).
Benkirane fait quelque chose, au nom d'Abdelkrim le rifain, l'unique héro du Maroc (les rois ont vendu le Maroc au français à l'époque du protectorat...nom de dieu et on idôlatre le Roi M6!!!! les marocains doivent se réveiller, réveillez vous, étudier bon sang, chasser les corrompus arrachez votre liberté et votre honneur!!!
Pouquoi Abbas El Fassi c'est qui??? un homme politique remplissant une fonction...
Auteur : Sylvester 2012
Date : le 26 janvier 2012 à 08h22

Ces hommes politique ne sont pas descendus de la cuisse de Jupiter,ceux des hommes et des femmes publiques,ils sont là pour remplir une fonction et être au service du citoyen toute classe confondue et être prêt à recevoir des criques,insultes avec limite et même des oeufs frais et tomates en cas de dérapage.
Allez voir dans les pays développés et leurs journaux satiriques ce qu'ils disent des chefs de gouvernement,Rois,Présidents,Ministres et sous-fifres sans censure,ni arrestation des journalistes.
Nous sommes encore loin de ce s pays et nous avons encore du chemin,tant que nous continuerons à idôlatrer le Roi et sa famille,cela veut dire que nous avons encore des siècles devant nous pour être comme les autres pays avec une presse indépendante.......Allah iybarek fe3mar Sidi.
vous dites pas de democratie?
Auteur : tachafine
Date : le 26 janvier 2012 à 00h38
.........pour eviter trop de details , et pour aller directement au sujet , j aimerais juste evoquer un detail important , au sujet de rachid nini , avant qu il soit incarcerer etait troppppp arrogant et pensait qu il etait intouchable ..plutt des fois audessus de tout le monde et de ce faite au dessus des lois ... il a etait troop loin ..dans eces conneries ne rapportant rien de nouveau aux lecteurs et au marocains , si ce n est a chaque fois limite insulter se moquer de Abbas alfassi .. son cheval de batail ..pour faire croire qu il est le porte parole des pauvres , de cuex qui n ont pas les moyens de revendiquer .. un che ...nul a chier ...donc aujourd hui sil est derriere les bareaux c es que c est merite!!!!
ceci d une part , quant a la liberte d expression et la liberte de presse de publication ..a ce niveau la nous sommes certes en retard mais mieux classer que certains pays du meme niveau ..cela dit on a beaucoup a faire pour changer cette situation ... Rachid est ses comperes doivent avant tout etre polis intelligent professionnel et surtout avoir la tete sur les epaules ..et les pieds a terre .. faut pas trop se leurer ni troop prendre ses reves par des realites ..alors RSF ou non on s en fiche de leurs rapport car c est pas baser sur des realites reelles..se sont bases juste sur l individu en personne de Rachid qui fait le jeu de reseaux qui aujourd hui tente de le defondre .........
faut savoir lire entre les lignes ....ses rubrique nul lui ont servis ..pour en mettre plus ds ses poches ...sans resultat concret .. cela dit le fait qu il soit emprisonner depuis ..je trouve pas correcte car son dossier doit revu le plutot possible comme n importe quel citopyen marocain , aussi je penses que le prix de ses conneries est consommer ..donc liberez le sur caution ..bonne conduite ...jusqu a preuve du contraire !!!!!
Mais où est le Démocratie de notre pays??????
Auteur : Sylvester 2012
Date : le 25 janvier 2012 à 18h31


Une véritable démocratie a besoin d'une presse indépendante;les citoyens le savent,l'exigent,en défendant la liberté de la presse,son honneur et son inépendance à l'égard de l'Etat autocrate....
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com