Politique Publié

Maroc-Algérie : Pas d’ouverture des frontières pour le Tour cycliste marocain

Le tour cycliste prévu en mars 2012 se fera sans escale en Algérie. Les autorités algériennes ont décidé de ne pas ouvrir leurs frontières le temps de cet évènement sportif. Une décision qui tombe en pleine visite de Saad Eddine El Othmani, le Ministre marocain des Affaires Etrangères en Algérie, dont l’objectif est de resserrer les liens entre les deux pays.

Temps de lecture: 2'
DR

L’Algérie a décidé de faire cavalier seul. D’après le journal algérien Echorouk online, le pays a refusé d’ouvrir ses frontières le temps du tour cycliste marocain prévu du 23 mars au 1er avril prochain. Un tour qui programmait une étape de 160 km devant relier la ville de Guercif dans l’est du Maroc à Maghnia, une ville en territoire algérien en passant par Oujda. Le passage frontalier entre les deux pays, Zouj Bghal, aurait été ouvert pendant une journée. Selon la publication algérienne, le premier ministre algérien a informé le ministre marocain des sports de cette décision. A l’heure actuelle, les autorités marocaines n’ont ni confirmé, ni infirmé ce refus d’ouverture de frontières.

Incompréhensible

Pourtant, il y a à peine une semaine, la Fédération Royale Marocaine de Cyclisme, à travers son secrétaire général avait affirmé à Yabiladi qu’après concertation des deux gouvernements, il y avait bien eu un accord et que la frontière allait être ouverte pour laisser passer les cyclistes du côté algérien. Aujourd’hui, chose incompréhensible, la FRMC fait marche arrière et affirme n’avoir reçu aucune réponse officielle à ce jour. «Si on n’a pas l’accord, c’est tant pis pour les Algériens !», lâche Mohamed Zeghloul, directeur administratif de la FRMC joint par nos soins, avant d’ajouter que les préparatifs du tour cycliste allaient bon train quelque soit la réponse finale.

Tête à tête entre El Othmani et Bouteflika

Ce refus des autorités algériennes de rouvrir leurs frontières avec le Maroc intervient alors que le Ministre des Affaires Etrangères Saad Eddine El Othmani est actuellement en Algérie depuis hier, lundi. D’ailleurs, il a été reçu ce mardi matin par le Président algérien Bouteflika, rapporte l’AFP. L’objectif de ce déplacement, qui est le premier d’un chef de la diplomatie marocaine en Algérie en 9 ans, est de rapprocher les deux pays sur le plan économique mais également de relancer le grand projet de l’Union du Maghreb, un projet en panne depuis 1994 et qui nécessite de passer par la réouverture des frontières pour se concrétiser.

Avec ce refus, on se demande si la réouverture des frontières a été réellement au cœur des discussions. «Alger et Rabat n’ont pas parlé hier des questions qui fâchent, au moins officiellement. Parmi elles figurent notamment le profond désaccord sur le Sahara Occidental», explique l’AFP. Pour ce qui est de l’ouverture des frontières entre les deux pays, le ministre délégué chargé des  Affaires maghrébines et africaines avait été clair la veille de l’arrivée d’El Othmani. «La frontière s'ouvrira bien un jour.», avait-il déclaré avant d’insister sur le fait que les liens économiques entre les deux pays étaient plus importants.

Selon le quotidien marocain indépendant Akhbar el Yom, cité par l’AFP, Othmani devrait rentrer bredouille au Maroc, «sans aucune décision effective à se mettre sous la dent, puisque les frontières resteront fermées et les manœuvres algériennes se poursuivront pour entraver le règlement politique de la question du Sahara».

12 commentaires
Confusion entre être Anti-FLN et être Anti-Algérien
Auteur : Danouni
Date : le 24 juin 2012 à 09h29
Certains ici ne voient pas qu'il y a une très grande différence entre être anti-FLN et anti-Algérien.

Le FLN est un parti politique socialo communiste hérité de la guerre froide qui a mené le pays vers 10 ans de guerre civile et rien que pour ça les algériens en veulent beaucoup à ce parti de corrompus.

Il existe des algériens très Anti-FLN . En plus, il existe des Algériens Anti-Polisario.

Les Marocains qui s'imaginent que la majorité des algériens soutient le Polisario sont totalement à côté de la plaque.

Au contraire, pour la très large majorité d'entre eux s'en foutent totalement.

Je vous donne 2 liens vers 2 discussions : vous y trouverez des preuves et un sondage de Marocains sur la Frontière.

http://www.yabiladi.com/forum/algeriens-anti-polisario-2-5005639.html

http://www.yabiladi.com/forum/comment-algeriens-voient-marocains-2-5017931.html
Dernière modification le 24/06/2012 09:31
nous rapprocher
Auteur : malkos79
Date : le 01 février 2012 à 19h46
"Juste une religion commune" ?? C'est pas suffisant pour se dire "frères" ?
Qu'est ce que c'est que cette haine ?
Si cette frontière est encore fermée aujourd'hui c'est à cause des gens comme toi !

Que la Paix soit avec toi

Ps : je suis d'origine marocaine avec l'espoir que cette frontière s'ouvre et que cet état d'esprit qui t'as amené à écrire ce message nous mène vers une paix qui nous unira vers un avenir COMMUN in sha Allah !
Maroc-Algérie
Auteur : Hak54
Date : le 26 janvier 2012 à 16h32
Je peux que constater une histoire commune depuis l'époque romaine, une langue commune (quel soit berbère, arabe, française ou le dialectal) avec la même religion. Comment nous sommes arrivé là?
Je compare le nord de la méditerranée Portugal, Espagne, France, Italie, Grèce, chacun sa langue, chacun sont histoire avec disparité sur la religion comment il s'arrivent à s'entendre?
Merci la colonisation!
Maroc-Algérie...
Auteur : EL BAKI Mohamed
Date : le 26 janvier 2012 à 09h47
Pas Sportif le gouvernement algérien,non...
La politique politicienne de l'Algérie est inadmissible.
Et soyons très vigilants et pridents.Le peuple algérien ne doit pas subir notre rejet,c'est nos frères et soeurs.
Quand au gouvernement il devrait ouvrir son esprit vers les horizons.
Les compétitions sportives ne doivent pas êtres compromises par des politiques aveugles...
Et que vive le SPORT en général...
Dans l'espoir de voir nos citoyennes et citoyens circuler librement de la Mauritanie à la Libye avce la seule Carte d'Identité Nationale.Merssieus les hommes politiques:élues,élus et chefs des partis politiques du Magnreb,prenez exemple sur l'Union Européenne.
Les Moujahidates,moujahidines,les Armées de Libérations et les membres des Mouvements de Résistance qui avaient verser leur sang pour les indépendances,les libertés et démocratie dans nos pays avaient la fraternité et la solidarioté dans leurs esprits.Honneur et dignités à ces hommes et femmes de nos pays.Rahimahoum Allah Bi Rahmatihi Al Wassi3a,Amine.

France/Haute-Savoie 26/01/2012.
VRAI
Auteur : ben74000
Date : le 26 janvier 2012 à 09h07
TOUT CE QUE VOUS AVEZ DIT EST JUSTE LE PEUPLE MAROCAIN A IGNORER LALGéRIE YA LONGTEMP SAUF DANS LE GOUVERNEMENT MAROCAIN YA QUELQUE MALPROPRE QUI N'ON PAS NIF COMME ON DIT EN ARABE
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com