Menu

Breve

Vox milite contre la main d’œuvre marocaine en Andalousie

Publié
DR
Temps de lecture: 1'

Vox a lancé une campagne contre le recrutement de main d’œuvre originaire du Maroc qui travaille dans les champs agricoles, rapporte la chaîne Canal Sur. Au parlement de l’Andalousie, le porte-parole du parti d’extrême droite, Alejandro Hernández, visiblement déconnecté de la réalité de sa région, a plaidé pour accorder ces postes aux Espagnols avant tout.

Il s’est dit étonné que le gouvernement régional a fait appel à «19.000 étrangers dont la majorité est marocaine alors qu’il y a 55.000 andalous inscrits au chômage».

Le président de la région autonome, Juan Moreno, a rappelé au député que la majorité des andalous sans emploi refusent de cueillir les fraises ou les olives.

«C’est normal que dans de nombreux pays, la population autochtone refuse de travailler dans ces tâches et soit remplacé par les étrangers», a répondu le président. Et d’ajouter qu’«on ne peut pas les obliger» à accepter ces emplois.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com