Menu

Sport Publié

Championnats du monde de boxe anglaise et K-1 : Consécration de Mustapha Chichaoui

Le Franco-marocain Mustapha Chichaoui a pris part aux championnats du monde de boxe anglaise et de K-1 à Milan, ce samedi 9 et dimanche 10 novembre. Ravi de sa performance, il ressort en effet avec deux ceintures mondiales.

Temps de lecture: 2'
Le Franco-marocain Mustapha Chichaoui a pris part aux championnats du monde de boxe anglaise et de K-1 à Milan, ce samedi 9 et dimanche 10 novembre. / DR

Vous avez l’air particulièrement content… Dites-nous en plus sur votre bilan lors de ce championnat.

J’ai pris deux ceintures mondiales en K-1 et en boxe anglaise, auquel s’ajoute le titre mondial que j’ai remporté en karaté shindokai en avril dernier, ce qui fait trois titres mondiaux en sept mois. Dans l’histoire des sports de combat, je n’ai vu personne remporter trois titres mondiaux en sept mois, donc effectivement je suis vraiment content.

Je devais mener un combat de full-contact lors du troisième championnat du monde, mais le médecin ne m’a pas laissé combattre car j’avais des douleurs à la mâchoire. Je n’arrivais plus à fermer la mâchoire à la suite d’un coup que j’ai pris lors d’un combat de boxe anglaise. J’ai donc préféré être raisonnable.

Comment vous êtes-vous préparé pour cette compétition ?

Je me suis préparé chez moi, à la maison, dans ma salle de sport privée, ainsi que dans une salle de boxe anglaise et dans mon club de karaté, le Dojo Senshi Karaté. Pour la boxe anglaise, j’ai été accompagné par Christophe Mendy (boxeur français et champion de France de boxe amateur dans la catégorie des poids lourds, ndlr). Je me suis entraîné deux fois par jour, le matin et le soir. Même si j’ai une activité professionnelle, je suis assez libre dans mon quotidien grâce à des aménagements d’horaire pour mes entraînements. Je gère moi-même mon temps de travail et mes entraînements.

Que représente pour vous cette victoire ?

C’est pour moi une grande fierté ; j’ai toujours voulu combattre sous le drapeau marocain ! Dans mon cheminement, soit plus de 30 ans de travail, c’est… je ne sais pas comment vous dire... une consécration, pour moi, de glaner trois titres mondiaux. Je tiens à remercier la consule générale du Maroc à Colombes, Mme Souad Zairi, qui me soutient et me suit à l’occasion de chacune de mes compétitions. Je remercie également le consulat marocain de Colombes qui me soutient lui aussi tout particulièrement.

Quels sont vos projets ? Vos prochains combats ?

A 44 ans, j’aimerais participer à un dernier championnat du monde, mais en France cette fois-ci, et inviter toute la délégation marocaine afin de mettre en valeur le pays et le drapeau.

Article modifié le 2019.11.10 à 17h25

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com