Menu

Politique Publié

La présentation des lettres de créances du nouvel ambassadeur cubain passée sous silence

Temps de lecture: 1'
Javier Domokos Ruiz et Nasser Bourita, mardi 5 novembre à Rabat. / Ph. Twitter

Le nouvel ambassadeur cubain au Maroc a présenté, mardi 5 novembre, des copies de ses lettres de créances au ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des MRE. Une cérémonie qui s’est déroulée dans un silence inhabituel de la part des services de Nasser Bourita, ce qui n’est pas sans soulever des interrogations.

Et pourtant, ce sont ces mêmes services qui ont révélé, le 24 juillet dernier à l’agence EFE, la nomination de Javier Domokos Ruiz, avant même son officialisation par Cuba. Les mêmes services avaient aussi informé l'agence espagnole que le nouvel ambassadeur du Cuba était en train de chercher un emplacement pour la chancellerie de son pays dans la capitale du royaume.

Ce silence marocain a été toutefois brisé par un tweet du diplomate cubain qui a publié une photo de lui en compagnie de Nasser Bourita.

Le Maroc et Cuba avaient mis, le 21 avril 2017, sous la présidence de Raúl Castro, un terme à 37 ans de rupture. Durant près de 30 mois de normalisation, la Havane avait désigné Elio Eduardo Rodríguez Perdomo, ambassadeur plénipotentiaire et extraordinaire au Maroc mais avec résidence à Paris.

Le diplomate avait effectué trois visites au royaume : en août 2018 pour présenter ses lettres de créances et rencontré le président de la Chambre des représentants et le ministre des Affaires étrangères à Rabat, en mai 2009 et la dernière le 6 octobre dernier. Une réunion durant laquelle Elio Eduardo Rodríguez Perdomo ne s'est pas réuni avec le chef de la diplomatie marocaine.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com