Menu

Economie Publié

Maroc : La Fondation AAA appelée «à poursuivre et à élargir son accompagnement des pays»

Temps de lecture: 1'
La Deuxième conférence ministérielle annuelle de l'Initiative AAA, tenue à Benguérir. / Ph. DR

Les ministres de l'Agriculture et représentants des Organisations et Institutions de financement internationales et régionales ont encouragé la Fondation de l'Initiative adaptation de l’agriculture africaine «à poursuivre et à élargir son accompagnement des pays pour la formulation des Plans Nationaux d'Investissements dans l'Agriculture Climato-Intelligente».

Réunis, à Benguérir, à l'occasion de la Deuxième conférence ministérielle annuelle de l'Initiative AAA, ils ont invité les institutions de financement partenaires «à soutenir cet effort et à contribuer au financement de la mise en œuvre de ces Plans dans le cadre des stratégies nationales de développement agricole».

Dans leur Déclaration ayant sanctionné les travaux de ladite Conférence tenue à l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) sous le thème «La sécurité alimentaire face au changement climatique», ces responsables se sont aussi mis d'accord pour «renforcer la recherche et l’innovation agricoles et soutenir une recherche agricole pour le développement». Une recherche «axée sur l’adaptation de l’agriculture via nos systèmes nationaux de recherche agricole et en y associant les Centres internationaux du Consortium du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale CGIAR».

Ils ont, en outre, insisté sur «la nécessité d’améliorer le transfert de technologie aux agriculteurs afin de s’assurer que les activités de recherche répondent à leurs besoins et à leurs préoccupations face aux défis du changement climatique».

Organisée en partenariat avec l’UM6P et le groupe OCP, la Deuxième Conférence ministérielle annuelle de l'Initiative AAA, une solution à fort potentiel pour lutter contre l'insécurité alimentaire et le changement climatique en Afrique, a réuni 28 délégations étrangères, dont 20 ministres africains, et des institutions financières internationales comme que la Banque mondiale, l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et la Banque Africaine de Développement (BAD).

A rappeler que le Maroc préside la Fondation pour l’Adaptation de l’Agriculture Africaine aux changements climatiques.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com