Menu

Sport Publié

Affaire Chafni : L'arbitre suspendu mais le joueur marocain également sanctionné

Kamel Chafni vs Johann Perruaux, c’est désormais une affaire classée. A l’issue de la concertation d’hier soir, la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel a annoncé son verdict : Suspension de quatre matchs pour le joueur et deux pour l’arbitre. AJ Auxerre se dit soulagé, tout comme Chafni.

Temps de lecture: 2'
DR

Le grand absent lors de la seizième de finale de la Coupe de France sera bien Kamel Chafni. La Commission de discipline de la Ligue de football professionnelle (LFP), réunie hier soir a tranché sur le différend opposant le professionnel d’origine marocaine et l’arbitre. «Kamel Chafni est suspendu de quatre matchs ferme pour son comportement envers le corps arbitral. Suspendu à titre conservatoire, le joueur a déjà purgé trois matches de suspension et sera donc suspendu lors des seizièmes de finale de la Coupe de France. L’arbitre assistant Johann Perruaux est suspendu pour deux matches pour propos déplacés envers Kamel Chafni. La sanction prend effet le lundi 20 janvier 2012», a annoncé la Ligue sur son site.  

Tout a commencé le 17 décembre dernier lors du match Brest-Auxerre. Kamel Chafni, après avoir reçu un carton rouge, accusait Johann Perruaux d’avoir tenu à son égard des propos racistes : «Dégage, l’Arabe !». Des propos que l’arbitre a fermement nié. Suite à cela, la Commission de discipline avait ouvert une enquête le 28 janvier, sans résultat probant. Alors que l’affaire semblait réglée à l’amiable, la Commission a, une nouvelle fois, ouvert le dossier et suspendu le joueur. La conclusion d’hier soir n’a pas laissé les supporters indifférents.

Réactions

Sur la page Facebook du club, les internautes ont réagi à l’annonce de la sanction. Si les grands fans n’attendent que de revoir Kamel sur le terrain, pour certains c’est «tant mieux, comme ça on n’en parle plus», pour d’autres par contre, la décision de la Commission est ambiguë et ne parait pas du tout équitable, «c’est louche». D’aucuns même se demandent si Perruaux «est suspendu pour seulement avoir dit [dégage !?!]».

L’AJ Auxerre laisse parler. «Le club ne fait pas d’autres commentaires que ceux que le joueur a déjà fait hier. Nous prenons acte de cette décision comme l’a dit Kamel. Ce qui le préoccupe, c’est de pouvoir retrouver le terrain», déclare à Yabiladi Valentin Labani, le directeur de la communication du club. Selon M.Labani, Kamel Chafni est satisfait que cette histoire soit terminée car «le plus important  c’est de jouer au football et c’est ce qui compte pour Kamel», a-t-il ajouté.

La LFP a annoncé sa décision sans préciser si elle a effectivement tenu compte des enregistrements de l’oreillette de l’arbitre comme initialement prévu. Toutefois, des supporters se réjouissent déjà de retrouver le milieu de terrain lors du derby Auxerre-Nancy samedi 28 janvier.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com