Menu

Société Publié

Maroc : Début des audiences dans le cadre de l’affaire Hanane, violée et torturée à mort

Temps de lecture: 1'
Cour d'appel de Rabat / Ph. DR.

Ce lundi marque l’ouverture des audiences dans le cadre de l’affaire Hanane, trentenaire violée et torturée à mort à Rabat, l’été dernier. Ainsi comparaîtront devant la cour d’appel de la ville dix personnes, dont le prévenu principal. Celui-ci a été identifié à travers une vidéo d’une violence insoutenable, qui a été partagée en juillet dernier sur les réseaux sociaux et où on le voit faire subir des sévices à la victime.

A la barre sera également appelé le prévenu qui a filmé la scène, ainsi que d’autres individus poursuivis pour «participation à un meurtre, non assistance à personne en danger et non dénonciation de crime», annonce Alyaoum24. Quand au prévenu principal, il fait l’objet de poursuites pour «meurtre avec préméditation, usages d’instruments de torture, séquestration, torture, viol, usage de violence, ivresse publique et consommation de drogues».

L’été dernier, la capitale a été secouée par cette affaire, révélée à travers ladite vidéo, tandis que le corps de la victime a été retrouvé sans vie dans une rue du Mellah, dans la Médina, où elle a été séquestrée. Dans un communiqué, le Parquet a annoncé que les prévenus faisaient l’objet d’une enquête depuis juin dernier, date à laquelle remontent les faits.

Après les révélation, des associations féministes ont tenu un sit-in de solidarité devant le Parlement, exigeant de la justice de prévoir les plus lourdes peines à l’encontre des prévenus.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate