Menu

Environnement   Publié

LightUs : Le report de la COP 25 n’éteint pas la torche photovoltaïque du Franco-marocain

Temps de lecture: 1'
Le navire de MIPAI arrivant fin octobre au large du Cap Vert / Ph. LightUs

Le voyage de la torche photovoltaïque de la COP 25 continuera bel et bien, malgré l’annulation de ce rendez-vous prévu en décembre prochain au Chili et que l’Espagne tiendra finalement. En effet, la rencontre n’aura pas lieu à Santiago, en proie aux contestations populaires depuis quelques semaines. Mené par le président de l’Association marocaine d’intelligence et d’affaires publiques (MIPAI), Ayoub Makhloufi, ce périple à bord d’un voilier continuera pourtant son chemin, du moins jusqu’au Brésil.

Dans une vidéo diffusée jeudi, Ayoub Makhloufi explique en effet que «c’est la bonne et sage décision, parce qu’il faut continuer à transmettre le bon message, malgré la crise en Amérique du Sud et plus particulièrement au Chili».

«Avec ou sans COP», le président de MIPAI estime justement qu’«il faut continuer le travail actif (…) et montrer que la jeunesse est déterminée et que nous souhaitons un changement». En apprenant l’annulation de la rencontre, il s’est dit «surpris» et «perturbé», mais reste déterminé à «se reprendre en main et travailler activement pour trouver des solutions alternatives et continuer l’aventure».

Ayoub Makhloufi et son équipage ont pris le large depuis Casablanca, mi-octobre. Ils devraient arriver à Belém (nord du Brésil) vers le 11 novembre prochain, afin de continuer leur plaidoyer pour l’utilisation des énergies renouvelables et sensibiliser sur l’urgence des actions concrètes pour la protection de l’environnement.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com