Menu

Sport Publié

Walid Sebbar : «Nous voulons créer la surprise contre l’Esperance de Tunis»

Milieu offensif à l’Olympique de Safi, Walid Sebbar est un joueur discret. Il a été formé au Raja Casablanca avant de rejoindre les rangs de l’OCS, en manque de temps de jeu. Âgé aujourd’hui de 23 ans, Walid se sent bien dans son club et compte sur cette saison pour prendre un nouveau départ. Pour Yabiladi, il fait le point avant les seizièmes de finale de la coupe Mohammed VI des clubs champions.

Temps de lecture: 2'
Walid Sebbar / DR

Quelle est l'importance de la coupe Mohammed VI pour vous ?

Il convient de souligner que c'est une coupe qui n'est pas reconnue mais de grandes équipes y participent, avec différents styles de jeu. C'est vrai que l'OCS n'est pas un club à titres, d'ailleurs c'est la première fois qu'il participe à cette coupe. Notre objectif à Safi c'est d'atteindre le dernier carré. Une bonne expérience à ajouter sur nos CVs.

Il y a aussi un gros chèque pour le gagnant du trophée...

Le gagnant sera grassement récompensé, certes, mais c'est le club qui profitera de cet argent. Pour ma part, je joue pour ma valeur en tant que joueur, pour tirer le club vers le haut et faire de l'OCS un club qui gagne des titres.

Vous allez affronter l'Esperance de Tunis en seizième de finale. Que pensez-vous de ce club ?

L'Esperance de Tunis est un club à titres, avec un bon effectif et la ferveur des supporters que l'on connaît. J'ai suivi leurs matchs dans la compétition. Ils n'ont pas le même niveau que la saison passée puisque l'équipe a changé. Mais ça reste un grand club et nous devons rester vigilants si nous voulons créer la surprise. 

C’est votre deuxième saison à Safi. Comment voyez-vous l’avenir?

Mon objectif est de jouer un maximum de matchs et me perfectionner au fur et à mesure, notamment en élevant le niveau par la correction de mes erreurs. Je suis milieu offensif, je dois récupérer les ballons, avoir une bonne qualité de passe, aider à la construction du jeu et surtout casser les occasions de l'équipe adverse. Je dois retrouver mon niveau de jeu que j'ai perdu au Raja. J’espère évidemment rejoindre un club plus cappé prochainement. Je veux surtout retrouver l'équipe nationale, c'est mon objectif ultime. Mais pour le moment, je suis totalement concentré sur Safi et les titres que l'on peut gagner ensemble.  

À noter que l’Olympique de Safi recevra l’Esperance de Tunis le 3 novembre à 19h et le match retour est prévu vingt jours plus tard. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com