Menu

Culture Publié

Biennale de Jérusalem : Une exposition pour se rapprocher du Maroc contemporain

Temps de lecture: 1'
The Hole, projet photographique de Hicham Benohoud. / Ph. Hicham Benohoud

Pour la première fois dans le pays, des artistes juifs et musulmans d’Israël, du Maroc et du monde entier présenteront leurs œuvres les unes à côté des autres, liées par leur identité marocaine commune.

Dans le cadre de la Quatrième biennale de Jérusalem, organisée par Rami Ozeri et ayant commencé le 10 octobre dernier et se poursuit jusqu’au 28 novembre, l’artiste israélien d’origine marocaine Amit Hai Cohen organise une exposition qui s’intitule «Ziara : la sagesse commune marocaine».

«Jérusalem, le site de l'exposition, est un site de ziara pour toutes les religions. Nous invitons essentiellement les artistes à venir pour une ziara. Mais une ziara peut aussi être pour votre mère, pour votre maison, pour le quartier marocain qui a été détruit après 1967», dit Cohen, se référant au quartier Mughrabi qui se trouvait à l'emplacement actuel du Western Wall Plaza, comme le rapporte le quotidien israélien Haaretz.

Amit Hai Cohen, conservateur et commissaire de cette exposition, «a réuni une grande variété d'artistes de divers domaines et les a mêlés dans un même espace, comme le permet seulement quelqu'un qui rejette les définitions fixes et le conservatisme hiérarchique», décrit le média.

«Des artistes de la peinture, du cinéma, de la sculpture, du design de mode et du cinéma, sans oublier les YouTubers et les stars internationales du cinéma marocain, présenteront leur travail dans le cadre de cette exposition», poursuit-on.

Article modifié le 2019.10.23 à 12h13

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com