Menu

Politique Publié

Maroc : Al Adl Wal Ihsane dénonce une campagne visant ses membres

Temps de lecture: 1'
Le conseil du cercle politique d'Al Adl Wal Ihsane lors de sa 23e session tenue samedi et dimanche. / Ph. DR

Le cercle politique du mouvement Al Adl Wal Ihsane a tenu, samedi et dimanche, la 23e session de son conseil. A l’issue de cette rencontre, le cercle politique de la Jamaâ a émis plusieurs positions du mouvement créé par Abdeslam Yassine.

Dans le communiqué final de cette session, Al Adl Wa Ihsane a tenu à condamner la campagne contre le mouvement et ses membres, appelant par la même occasion à sa cessation et à des réparations. «Al Jamaa poursuivra ses pratiques pacifiques, claires et responsables au sein de la communauté et n’est pas ébranlée par des oppresseurs, et n’abandonnera pas son approche consistant à dénoncer la corruption, la tyrannie et à s’aligner aux côtés de la population et de ses justes causes», poursuit le communiqué.

Tout en invitant le peuple marocain et ses élites à «faire preuve de plus de vigilance et à intensifier et unifier leurs efforts pour surmonter la situation difficile vécue», Al Adal Wal Ihsane dit «condamner les violations des droits de l'homme et les abus juridiques visant tous les groupes touchés par les politiques ratées du Makhzen».

Al Jamaâ affirme aussi qu’elle «renouvelle sa solidarité avec les détenus politiques, les militants du Hirak et des hommes et femmes des médias». Le mouvement appelle à cet égard à leur «libération immédiate» et à la présentation d’excuses pour les torts causés, à eux et à leur famille. Le communiqué dénonce, dans ce sens, «les abus de pouvoir et l’instrumentalisation du pouvoir judiciaire avec un fond vengeur pour museler des voix libres».

Le communiqué du conseil rend, enfin, «hommage à la résistance du frère Omar Mohib, qui a passé dix ans en prison à cause de l'injustice et de la tyrannie à cause de son appartenance et ses principes».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com