Menu

Société Publié

La prison locale Tanger 2 dément tout préavis de grève de la faim de Rabii Ablaq

Temps de lecture: 1'
Le militant Rabii Ablaq. / DR

Le détenu dans le cadre des événements d’Al Hoceima Rabii Ablaq n'a déposé aucun préavis de la grève de la faim et son activité quotidienne confirme que son état de santé est normal, a affirmé l'administration de la prison locale Tanger 2.

Dans une mise au point, l'administration de l'établissement pénitentiaire de Tanger 2 a réagi à certaines informations véhiculées sur les réseaux sociaux selon lesquelles la grève de la faim de ce détenu est entrée dans son 43ème jour, précisant qu'il n'a jamais déposé un préavis de grève de la faim, de même qu'il n'a jamais refusé les repas qui lui ont été servis.

La même source a fait savoir que le détenu a refusé de se soumettre à l'examen des indicateurs biologiques par le médecin de l'établissement, ajoutant que son activité quotidienne confirme que son état de santé est normal puisqu'il se déplace quotidiennement de sa cellule vers la cours de promenade (30 mètres), de même qu'il pratique plusieurs activités avec des détenus partageant la même cellule, sans montrer aucun signe de fatigue ou de perte de concentration généralement associé à une grève de la faim.

Pour rappel, en septembre dernier, Rabii Ablaq avait annoncé observer son «ultime grève de la faim». Par le passé, il avait mené des actions similaires mais à chaque fois suspendues suite à des médiations d’acteurs associatifs ou du Conseil national des droits de l’Homme.

Le 18 octobre dernier, Mohamed Majaoui, son compagnon de détention à la prison Tanger 2, a lancé un appel pour le sauver. «Son état de santé laisse présager le pire et une catastrophe qui peut survenir à tout moment. Ce message est une alerte de danger afin d’accentuer les efforts pour sauver une vie humaine innocente», a-t-il averti dans une lettre diffusée par sa famille.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com