Menu

Sport Publié

CAN 2019 : Mehdi Benatia balance

Temps de lecture: 1'
Mehdi Benatia, ancien capitaine des Lions de l’Atlas / DR

Moins de 15 jours après l'annonce officielle de sa retraite internationale, Mehdi Benatia est revenu débaler ce qu’il avait sur le coeur au micro de Bein Sport.

La retraite internationale, Mehdi y pensais déjà avant la CAN. Et l'élimination en huitièmes de finale après un sans faute en phase de groupes l'a anéanti. Pour l’ancien capitaine des Lions de l’Atlas la responsabilité est évidente, il en veut à une partie de ses coéquipiers.

«Est-ce qu'on avait l'effectif pour gagner la CAN? Je ne pense pas. Mais est-ce qu'on avait l'effectif pour battre le Bénin ? Évidemment ! Ce qui est frustrant c’est de sortir face à une équipe qui n'était pas plus forte que nous.»

Mehdi Benatia

La défaite contre le Bénin lui a laissé un goût amer, d'autant plus qu'il l'a suivi depuis le banc des remplaçants. «Malheureusement pour moi, j'ai ressenti des douleurs très importantes au niveau du cou à cause d'une hernie. Je suis resté bloquer quatre jours et je n'ai pas pu jouer. Donc forcément j'étais très déçu, c'était compliqué à vivre», se justifie-t-il.

Mehdi Benatia enfonce le clou en épinglant la faiblesse de l’attaque des Lions de l’Atlas. «Tu ne gagnes pas une compétition avec de bons joueurs, mais plutôt avec de grands joueurs. On me parle de l'Algérie. Ils n'ont peut-être pas fait une super coupe d'Afrique dans le jeu mais ils ont été vaillants. Mahrez par exemple, il était là quand on avait besoin de lui car c'est un grand joueur. Je pense que c'est ce qui manque au Maroc. Un avant-centre qui marque 35 buts par saison dans un grand club en Europe qui vient et qui débloque les matchs. Ça nous a manqué durant tout mon parcours en sélection».

Une analyse qu'il aurait été bon de faire sous son capitanat. 

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com