Menu

Terrorisme Publié

Attentat de Halle : Un «manifeste» qui appelle à tuer juifs et musulmans

Temps de lecture: 1'
Des policiers se tiennent non loin du lieu de l'attaque, le 10 octobre 2019 à Halle (Allemagne). / Ph. Fabrizio Bensch (Reuters )

Une semaine avant la fusillade perpétrée à Halle, en Allemagne, qui a fait deux morts, l’assaillant, Stephan B., a publié un «manifeste» dans lequel il appelle notamment à tuer des juifs, des musulmans, des communistes, ou des «traîtres».

Selon Le Monde, le document est accompagné de deux autres fichiers : l’un détaillant son projet d’attentat ; l’autre contenant l’adresse de la page Web où a été diffusée sa vidéo en direct. En revanche, de tous les documents, aucun ne s’attarde sur les motivations politiques de l’assaillant, a contrario des longs documents publiés par d’autres terroristes d’extrême droite, comme les auteurs des attentats d’Oslo (Anders Behring Breivik) ou de Christchurch (Brenton Tarrant).

En plus de son appel à tuer juifs et musulmans, entre autres, le fichier se présente comme «un guide spirituel pour les hommes blancs mécontents». Dans un autre fichier, l’assaillant mentionne pour cibles «bonus» les membres du «gouvernement d’occupation sioniste», gouvernement fictif qui, dans l’imaginaire néonazi, dirigerait la planète, souligne Le Monde.

De plus, alors que dans sa vidéo diffusée en direct, le tireur insistait sur sa haine du féminisme et «le prétexte de l’immigration de masse», les trois documents publiés n’y font pas référence. Les textes ne font pas état non plus de référence à des groupes néonazis ou au nazisme, «alors que l’iconographie du IIIe Reich est une composante importante de la sous-culture des forums anonymes dont il se réclame», souligne la même source.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate