Menu

Breve  

Lancement d’une campagne internationale pour la libération de Hajar Raïssouni

Publié
Image d'un sit-in de solidarité ayant accompagné l'une des audiences de Hajar Raïssouni, en septembre 2019 / Ph. Associated Press
Temps de lecture: 1'

Plus d’une cinquantaine de femmes journalistes à travers le monde ont exprimé leur soutien, dans une vidéo diffusée ce mercredi par des militantes marocaines, lançant ainsi une campagne de mobilisation internationale pour la remise en liberté de la journaliste Hajar Raïssouni sous le hashtag #FreeHajar.

«Le 31 août 2019, en pleine campagne de répression contre toutes les voix d’oppositions, les autorités marocaines ont arrêté Hajar Raïssouni, âgée de 28 ans, avec son fiancé, Rifaat Al Amin. Son gynécologue, présumé avoir avorté Hajar, ainsi que ses deux infirmiers ont également été arrêtés», rappellent les auteures de l’initiative, dans un appel à la mobilisation parvenu à Yabiladi.

«Des femmes journalistes de CNN, France 24, Al Jazeera English, Mediapart, France Info et Causette soutiennent que son arrestation est une atteinte à la liberté d’expression de Hajar Raissouni, journaliste connue pour avoir des positions critiques envers le régime marocain et pour ses différents soutiens aux mouvements sociaux», expliquent-elles, ajoutant que «la plume de Hajar Raïssouni n’a pas sa place en prison».

Le 30 septembre dernier, la journaliste d’Akhbar Al Yaoum a été condamnée à un an de prison ferme pour «débauche et avortement illégal», de même que son fiancé. Quant à son médecin, il a écopé de deux ans de réclusion. Depuis, plusieurs campagnes de mobilisation ont été lancées par des acteurs de la société civile, dont certains mettent en avant l’aspect politique du procès, tandis que les autres le considèrent comme une atteinte directe aux libertés individuelles et au droit à la vie privée.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com