Menu

Environnement   Publié

Tétouan : Une carrière de pierre menace la nappe phréatique et les circuits d’eau potable

Temps de lecture: 1'
Dans la commune rurale de Khmis Anjra (province de Tétouan), l'ouverture d'une carrière de pierre plonge tout un village dans un nuage de poussière irrespirable / Ph. Mouvement Maroc 2050

Dans la province de Tétouan, la récente ouverture d’une carrière pour l’exploitation de la pierre menacerait les ressources naturelles et surtout hydriques de toute une région. Ce jeudi, le Mouvement Maroc 2050, un collectif pour la protection de l’environnement, a alerté sur la situation à travers la publication de quelques photos sur les réseaux sociaux.

«Mardi 1er octobre, une visite aux habitants de la commune rurale de Khmis Anjra a permis d’établir les conséquences catastrophiques et les graves dangers qui pèsent sur les nappes phréatiques, le barrage d’eau et le centre de traitement de l’eau potable de la ville de Tétouan, ainsi que la santé des citoyens», explique la plateforme associative.

«Les habitants ont manifesté pour dénoncer ce projet, qui présente des risques pour leur santé, leur bétail et leur environnement», ajoute encore le Mouvement, sans plus d’explications sur les éventuelles mesures prises ou non au niveau local pour répondre aux préoccupations de la population.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com