Menu

Société Publié

Attaque au couteau à Paris : L'assaillant se serait converti à l'islam il y a plus d'un an

Temps de lecture: 1'
Des policiers et ambulances devant la préfecture de police de Paris, le 3 octobre 2019. / Ph. Geoffroy Van Der Hasselt – AFP

Quatre personnes ont été tuées, ce jeudi 3 octobre à la préfecture de police de Paris, lors d’une agression survenue «entre 12h30 et 13h», perpétrée par un homme armé d’un couteau, a indiqué le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, relayé par Le Figaro.

L’assaillant, qui serait un agent administratif de la préfecture, a agressé cinq personnes dans les locaux de la Direction du renseignement de la préfecture de police (DR-PP), a fait savoir une source policière à ce même journal.

Les victimes sont trois policiers et une fonctionnaire. Une seconde femme, qui travaille à la direction des ressources humaines, a été héliportée en urgence absolue à l’hôpital d’instruction des armées Percy, à Clamart, indique de son côté Le Monde.

L’auteur de l’attaque a été abattu dans la cour de la préfecture, par un policier de la direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC), qui a fait feu avec son arme de service après lui avoir intimé l’ordre de lâcher son couteau, poursuit la même source.

Agé de 45 ans, l’assaillant est né à Fort-de-France (Martinique) en 1974 et est porteur d’un handicap de surdité. Il se serait converti à l’islam depuis 18 mois, a indiqué au Figaro une source policière. Selon les informations du journal, l’agresseur était marié à une femme elle aussi musulmane selon le voisinage, et elle aussi sourde et muette. Elle a été placée en garde à vue en fin d’après-midi.

Le parquet national antiterroriste suit l’évolution du dossier, rapporte BFM TV, mais n’est pas encore saisi de l’affaire. Une perquisition est actuellement en cours au domicile de l’agresseur à Gonesse (Val d’Oise).

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com