Menu

Politique Publié

Maroc : Le RNI d’Akhannouch vent debout contre le rapport de la Cour des comptes

Temps de lecture: 1'
Aziz Akhannouch, président du RNI, ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime / Ph. DR.

Le Rassemblement national des indépendants (RNI) est vent debout contre le rapport de la Cour des comptes sur les dysfonctionnements au sein des secteurs de l’Agriculture et de la pêche, sous la tutelle du président du parti.

En marge de la troisième édition de l’université d’été de la jeunesse de sa formation, Aziz Akhannouch a ainsi profité de la réunion du bureau politique de la Colombe, tenue le vendredi 20 septembre à Agadir, pour répondre aux critiques de l’institution dirigée par Driss Jettou.

«En sa qualité de ministre de l’Agriculture et de la pêche, le frère Aziz Akhannouch a informé le bureau politique des données précises sur l’évolution tangible du Plan Maroc Vert et de la stratégie Halieutis», indique l’instance dans un communiqué publié cet après-midi.

Et d’ajouter que le président du RNI «a présenté les chiffres illustrant clairement les résultats positifs de ces deux secteurs, corrigeant ainsi les informations erronées et sans fondements ayant circulé à ce sujet».

Tout en réaffirmant son «respect à la constitution et à se conformer à ses principes», le bureau politique du RNI appelle à «la mise en place d’une bonne méthodologie de travail des institutions constitutionnelles et à la protection de son indépendance contre toute récupération politique ou une implication dans des conflits étroits pour servir une partie au détriment d'une autre».

Dans les rangs du RNI, des voix s’interrogent sur le timing de la publication du rapport de la Cour des comptes alors que le parti ambitionne d’élargir sa présence au sein du cabinet El Othmani II.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com