Menu

Politique Publié

France : Le fils de Laurent Fabius condamné pour une affaire d’escroquerie à La Mamounia

Temps de lecture: 1'
Thomas Fabius, ici en juin 2011, est un habitué des casinos, où il aime jongler avec de grosses sommes / Bertrand Guay (AFP)

Thomas Babius, fils de l’ancien chef de la diplomatie française, a été condamné mercredi dernier à 75 000 euros d’amende. L’homme de 37 ans est en effet «accusé d’avoir rédigé un faux ordre de virement, adressé à un casino de La Mamounia Marrakech, ont appris vendredi des sources judiciaires au média Le Parisien.

Selon la même source, le fils de l’ancien ministre socialiste a été reconnu coupable de «faux et usage de faux en écriture privée» et «escroquerie». Prononcée par le tribunal correctionnel de Paris, cette peine a été décidée dans le cadre d’une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), dite de «plaider coupable», indique encore Le Parisien.

Thomas Fabius a été déjà mis en examen en 2016, pour avoir rédigé un faux ordre de virement de 200 000 euros à l’adresse du casino de la Mamounia, qui s’est suivie d’une plainte de la Société générale. Cette dernière l’a accusé de s’être «fait passer pour un conseiller bancaire afin de faire croire au casino que ce virement allait être effectué, et de pouvoir jouer», ajoute encore le média français.

Par ailleurs, Thomas Fabius a connu d’autres démélés avec la justice américaine, à cause de sa passion pour le jeu. En 2015, un tribunal du Nevada a ordonné un mandat d’arrêt à son encontre, pour avoir rédigé des chèques en bois d’une valeur de 3,5 millions de dollars dans des casinos de Las Vegas.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com