Menu

Politique Publié

Melilla : Les membres musulmans du gouvernement boudent la fête de l’occupation de la ville

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

Les autorités civiles et militaires de Melilla ont célébré, il y a deux jours, en grande pompe, le 522e anniversaires de l’occupation de la ville par l’Espagne, qualifiée également par la presse ibérique de «Jour de Melilla».

Les festivités de cette année ont été marquées par l’absence de membres de l’exécutif local appartenant au parti Coalition pour Melilla (CpM), assez représentatif de la communauté musulmane. Ils ont tous décliné l’invitation que leur a adressée le président du gouvernement, Eduardo de Castro.

Dans les rangs de l’opposition comme au sein du gouvernement, la formation de Mustapha Abderchan a toujours plaidé pour un changement du calendrier de la commémoration du «Jour de Melilla».

CpM refuse de célébrer un événement marqué par un bain de sang de la population autochtone musulmane par les forces de Pedro Estopiñán. Aussi, elle propose de le remplacer par le 13 mars. A ce jour en 1995, le Parlement espagnol avait accordé à Melilla le statut de ville autonome.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com