Menu

Société Publié

Presse : Taoufik Bouachrine entendu par la police judiciaire

Le directeur de publication du quotidien arabophone "Akhbar Al Youm Maghribya", Taoufik Bouachrine, est de nouveau confronté au parquet de Rabat, a-t-on appris auprès de la MAP.
Temps de lecture: 1'
DR
Le parquet a décidé de l’auditionner après la publication d’un article sous le titre "Kharif Dimocratia Al Kadim" (L'automne de la démocratie). A cet effet, il a été convoqué ce vendredi par la police judiciaire de Rabat.

Taoufik Bouachrine avait lancé Akhbar Al Youm Maghribya en décembre 2009, en lieu et place d’Akhbar Al Youm, dont les locaux ont été fermés définitivement sur décision judiciaire. Cette fermeture avait été décidée par le tribunal de première instance de Casablanca, après le procès intenté contre la publication par le ministère de l’Intérieur, pour "offense au drapeau national". A l’origine du procès, Akhbar Al Youm avait publié dans son édition des 26-27 septembre 2009, une caricature sur le mariage du prince Moulay Ismaïl.

Dans un autre procès intenté par le prince Moulay Ismaïl, toujours lié à la même caricature, Taoufik Bouachrine et le caricaturiste ont été condamnés par le même tribunal à trois ans de prison avec sursis et une amende de 50 000 dirhams chacun. En outre, ils devaient verser au prince, à titre de dommages et intérêts, 3 millions de dirhams. Plus tard, ce dernier a renoncé au jugement en sa faveur, mais les autres peines confirmées en appel, n’ont pas été annulées.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com