Menu

Politique Publié

Ceuta et Melilla : Mustapha El Khalfi refuse de commenter la nouvelle proposition de Vox

Temps de lecture: 1'
Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement. / Ph.DR

Le groupe de députés de Vox a présenté ce jeudi une proposition de loi pour faire face à ce qu'ils considèrent comme «invasion» des immigrés à Ceuta et Melilla. Elle porte sur la construction d’un mur en béton armé pour «protéger les deux villes».

Le parti d’extrême droite veut ainsi concrétiser une promesse phare de sa campagne électorales des législatives du 28 avril dernier. Toutefois, les fidèles de Santiago Abascal ont tenu à réviser à la baisse leur ambition. Ils n’exigent plus du Maroc de financer ce projet car désormais, ils se tournent vers l’Union européenne et l’Etat espagnol.

Cet après-midi, la nouvelle sortie de Vox a été soulevée par des journalistes à l’occasion du point de presse de Mustapha El Khalfi à l’issue du conseil du gouvernement. Le ministre des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement a réitéré la détermination du royaume à «récupérer Ceuta et Melilla», ajoutant qu’il est prêt à défendre ses droits.

Et de rappeler que le royaume avait pris la même démarche lorsqu’il s’est opposé au projet de l’Espagne d’étendre ses eaux territoriales atlantiques en 2015. Pour mémoire, Rabat avait même saisi les Nations unis.

Toutefois, Mustapha El Khalfi n’est pas allé jusqu’au au bout de ses explications puisqu’il a expliqué qu’il n’a pas l’habitude de commenter les initiatives des partis politiques étrangers.

La proposition de loi Vox a peu de chances d’être adoptée par les députés. Le parti Ciudadanos, centre-droite, a déjà annoncé ce jeudi qu’il ne la soutient pas.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com