Menu

Economie Publié

Phosphate : L’Algérie espère concurrencer le Maroc

Booster ses exportations de phosphate vers l’étranger, c’est la priorité actuelle de l’Algérie, qui espère gagner quelques places dans le top 5 des exportateurs mondiaux, dont la première place est détenue par le Maroc. Mais pour ce faire, elle devra résoudre ses problèmes de transport du minerai.

Temps de lecture: 3'
Des camions de l'OCP transportant du phosphate

Le Maroc est actuellement le troisième producteur mondial de phosphates juste derrière les Etats-Unis (1er rang) et la Chine (2ème rang). Il produit chaque année 28 millions de tonnes par an. Il est également le premier exportateur mondial, rappelle El Watan sur son site internet.

Dans ce classement, la Tunisie fait mieux que l’Algérie en termes de production et d’exportation. L’Algérie est classée 10ème pays producteur mondial et 5ème exportateur mondial de phosphates. Un classement qui ne satisfait pas l’Algérie qui espère remonter de quelques rangs pour concurrencer de plus près le numéro un : le Maroc. Et elle compte bien le faire dès cette nouvelle année 2012.  

Problèmes de transport

Aujourd’hui l’Algérie détient une réserve de phosphate de deux milliards de tonnes. Elle reçoit, explique El Watan. «des commandes fermes de phosphates de pas moins de 5 millions de tonnes émanant de diverses parties dans le monde, un record jamais égalé depuis 1983, date de création de l’Entreprise Nationale du fer et du phosphate Ferphos Group, la société mère».

Avec autant de phosphates dans son sol, pourquoi l’Algérie n’arrive-t-elle pas à mieux se positionner mondialement ? La raison est simple : le transport. La Société Nationale des Transports Ferroviaires a actuellement des difficultés logistiques pour acheminer le minerai provenant des sites miniers de Somiphos Tébessa, la filiale numéro un de Ferphos, vers le port d’Annaba, l’un des 10 premiers ports commerciaux du pays. Conséquence : moins de phosphate part pour l’étranger. Pour le mois de septembre dernier, les trains de la SNTF n’ont transporté que 700 000 tonnes de minerais contre 1.1 millions de tonnes commandées par des clients extérieurs. Au final, 60% seulement de la commande a été livrée. Pour remédier à ce souci de poids, l’Algérie a donc décidé de transporter son phosphate dans des gros camions appartenant à une autre filiale du groupe Ferphos, Sotramine. Elle en possède une trentaine mais voilà, la moitié de ces camions est en panne. Difficile de suivre la cadence.

Déjà vu au Maroc

L’Office Chérifien des Phosphates avait eu un problème de transport similaire en janvier 2011. Le transport ferroviaire n’était pas à la hauteur entre Khouribga et Casablanca pour transporter une grosse quantité de phosphate pour une commande. En effet, 14 trains quotidiens seulement avaient pu être mobilisés pour transporter le minerai, un nombre insuffisant pour l’OCP. Le groupe a donc dû utiliser 200 gros camions de livraisons. Par ailleurs, c’est pour éviter la multiplication de ce genre de problèmes de logistique que l’OCP a réfléchi à un moyen plus performant : transporter le phosphate via un minéroduc. Le phosphate est mélangé à de l’eau et est acheminé et pomper par voie hydraulique sur une longue distance. A l’arrivée, le minerai sera filtré en le séparant de l’eau. La mise en service de ce minéroduc est prévue pour l’année prochaine. Le coût total : 4 milliards de dirhams.

En plus des problèmes logistiques, la filiale Somiphos a dû faire face à une longue grève qui a ralenti le travail des 2400 travailleurs entre fin avril à début juin dernier. Un débrayage qui a eu également une incidence sur la réputation de la société qui n’a pas pu honorer ses engagements de livraison. Résultat : un coup de balai a eu lieu au sein de Ferphos et de nouvelles personnes ont été nommées à la tête de la société.

Objectifs

Aujourd’hui, l’Algérie est prête à ne rien lâcher malgré ses problèmes de transport qu'elle compte résoudre sans plus attendre. L’une de ses stratégies est de s’attaquer aux nouveaux marchés. Par exemple, le phosphate présent au bassin de Djebel dans le sud de Tébessa est vendu en priorité en Asie du Sud et Sud Est et en Amérique du Sud.

Pour gagner des places dans le classement mondial, elle compte également s’inspirer de ce que font ces concurrents voisins, notamment le Maroc et la Tunisie. Au lieu ainsi d’exporter à l’étranger son phosphate brut, elle pense le transformer sur place pour gagner plus d’argent.

Les commentaires sur cet article ont été fermés
avertissement!
Auteur : Lion de l'atlas!
Date : le 12 janvier 2012 à 09h20
À ne pas reproduire au bled car quand les garde frontalier algériens nous voyait ils tirait sur nous ! y'avais pas mal de gamin d'oujda qui ont perdu la vie à l'époque ! donc à ne pas reproduire !
lol sell !
Auteur : Lion de l'atlas!
Date : le 12 janvier 2012 à 09h03
On aura mieux qu'un métro ! un TGV !!!!! Et franchement pour le métro dite merci au chinois qui on récupéré le chantier en urgence !!!! vous avez galèré 28 ans pour le "faire" voilà pourquoi vos politique refuse de vous donné un emploi et préfèrent le donné au chinois qui eux travail vite et bien ! Enfin ils save lire un plan lol et sur la question agricole la aussi tu me fait sourire la consommation interne et faible ? d'où tu nous sors sa ! elle et beaucoup plus élevé que chez vous ! on manque de rien nous ! tu sais quand J'était encore au maroc j'ai du me rendre chez une tante pour l'aidé qui habite tout près de la frontière près d'oujda ! j'avais trouvé une combine pour me faire du fric j'allé au marché je chargé mon panier de fruits et légumes orange pasteque clementine tomate melons etc puis j'allé à la frontière et j'échangé le panier de 5 kilos! contre 20 litres d'essences avec nos voisins algériens et de leurs bouche ils manque de tout en algérie! si j'apporté de la viande je pouvait l'échangé contre 50 litres d'essences ! après j'allé voir les chauffeurs de taxis pour leurs revendre l'essences ! et sur 9 dirham pour un panier chargé acheté une fois revendu l'essences je me gagnait près de 120 dirham ! Puis je rentré chez ma tante chargé d'au moins 7 sac de fruits légume pain et charcuterie ! :) c'était le bon temps sa manque le bled !
Mauvaise Fois quand tu nous tiens !!
Auteur : sell
Date : le 12 janvier 2012 à 08h05
Serpent arrête de cracher ton venin haineux tu portes bien ton nom:

1- L' Algérie n'a rien à copié sur le Maroc elle avance et toi tu parles pour rien dire ( la caravane passe les chiens abois) : ya t'il un métro au Maroc ???

2-pour la presse l’Algérie est mieux classer que la Maroc désolé c'est une réalité , d'ailleur le journal el Khabar en Algérie, tire plus d’exemplaire que toute la presse marocaine.

3_Tout les projets que j'ai citer sont déjà opération merci de te renseigner avant d’écrire

4 Pour la production Agricole je reconnais le Maroc exporte car la consommation interne est faible au Maroc l’Algérien consomme plus et propre production est destiné au marché local .

Pour le reste tu fait dans la provoc donc je m’arrête la !!!
Copier Coller !!!
Auteur : charmeur de serpent
Date : le 12 janvier 2012 à 02h59
Mr SELL

Quand on jette un coup d'oeil sur les projets que l'Algérie compte réaliser dans le future, on a l'impression que c'est du copier coller des projets que le Maroc à déjà réalisé ( Autoroutes, Morocco Mall, tramway de Rabat Salé, les nouveaux stades de Foot.......etc) et on se demande la jalousie vient de quel côté???

Et quand vous dites: " LE MAGHREB DANS LE CLASSEMENT DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE : L’Algérie gagne huit places, le Maroc en perd huit ", il suffit pas de gagner des places si on est toujours derrière nos concurrents.

Pour la production agricole, je pense que le produit marocain à sa place par excellence dans le marché mondial et très réputé et convoité pour sa qualité et on est un pays exportateur, ce qui n'est pas votre cas.

Enfin, ça va durer combien de temps cette période d'hibernation. Vous n'avez pas l'intention de vous réveiller ou quoi. L'Algérie est un pays riche avec un peuple qui vie dans la misère et la pauvreté. Vous avez les moyens pour être parmi les pays les plus développés au monde et vous, vous nous parlez des projets du future qui devaient être déjà réalisés depuis des décennies. Franchement, on a l'impression que vous avez subi un lavage de cerveau. Avec un taux de chômage très élevé qui pousse les jeunes à quitter le pays, vous vous êtes jamais demandé les milliards de dollars du pétrole et du gaz servent à quoi?
Dernière modification le 12/01/2012 03:05
en faite sell ta pas répondu sur le malaise de la jeunesse algérienne pourquoi?
Auteur : Lion de l'atlas!
Date : le 12 janvier 2012 à 00h35
Regarde y'à de plus en plus d'homme et de femme de plus 30 ans qui sont célibataire en algérie tu sais pourquoi ? un certain nombre d'entre eux non pas de travail donc ne pouvant pas financé un mariage ! :( mais courage vôtre gouvernement vous à promis de la farine! et de l'huile! Peut être même que sais une huile Marocaine qui sais huile!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com