Menu

Société Publié

Le scientifique égyptien Abou Bakr Abdel Moneim Ramadan décède subitement à Marrakech

Temps de lecture: 1'
scientifique égyptien Abou Bakr Abdel Moneim Ramadan. / Ph. Egypt Today

Les causes de la mort du scientifique égyptien Abou Bakr Abdel Moneim Ramadan, décédé jeudi 5 septembre à Marrakech, demeurent floues, rapporte Egypt Today.

L’ambassadeur d’Egypte au Maroc, Ashraf Ibrahim, a déclaré que Ramadan s’est senti mal pendant une conférence sur l’énergie à laquelle il participait, et s’est rendu dans sa chambre d’hôtel, depuis laquelle il a demandé une assistance médicale. Il est cependant décédé en arrivant dans une clinique privée.

Le procureur de Marrakech a ordonné l’autopsie du corps afin de connaître les raisons de sa mort. Pour l’heure, les rapports préliminaires indiquent que Ramadan est décédé des suites d’un accident cardiaque. Les résultats finaux de l’autopsie devraient quant à eux être obtenus aujourd’hui.

Des sources médicales ont déclaré que le scientifique avait ressenti des crampes à l’estomac avant de se rendre dans une clinique. Des prélèvements sanguins ont été envoyés vers un laboratoire médical de Casablanca afin de déterminer si le décès a été causé par un empoisonnement.

L’ambassadeur d’Égypte au Maroc a expliqué que l’ambassade collabore de près avec les autorités marocaines et poursuit les procédures pour rapatrier son corps.

Spécialisé dans le nucléaire, Abou Bakr Abdel Moneim Ramadan était à la tête du Réseau national d’observatoires des radiations au sein de l’Autorité de régulation nucléaire et radiologique égyptienne.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com