Menu

Religion Publié

Paris : L’ouverture d’une mosquée mixte fait débat au sein de la communauté musulmane

Temps de lecture: 1'
Kahina Bahloul, théologienne et initiatrice de la première mosquée mixte en France. / Ph. Lina Rhissi/TelQuel

A la Grande mosquée de Paris, la séparation hommes-femmes, si elle convient à presque tout le monde, irrite toutefois les initiatrices de salles mixtes.

«Il y a un discours général qui ne répond plus aux défis de notre époque», analyse Kahina Bahloul, doctorante à l’Ecole pratique des hautes études, pour Franceinfo : «En tant que femmes on se retrouve reléguées à des lieux secondaires. Des sous-sols, des garages... je l’ai déjà vécu et on considère que ce n’est plus acceptable.»

Kahina Bahloul a décidé de lancer un financement participatif afin de pouvoir louer une salle de prière où une femme pourra aussi conduire la prière devant les hommes. Pour l’islamologue Éric Geoffroy, professeur à l’université de Strasbourg, cette pratique n’est absolument pas problématique :

«Le Coran ne parle pas du tout de cette question. Dans l’Islam, tout ce qui n'est pas interdit est permis. Dans l’histoire de l’Islam et jusqu’à des périodes assez récentes, il y avait des femmes muftis qui enseignaient aux hommes. Avec des salles mixtes on revient à l’Islam premier.»

Mais tout le monde ne partage pas cet avis. C’est le cas d’Abdallah Zekri, délégué général du Conseil français du culte musulman. «Quand vous avez une femme qui se prosterne devant vous et qui a le derrière en haut, pour l'homme qui est juste derrière ce n'est pas tellement esthétique, si j'ose dire. Les religions datent de plusieurs siècles et on ne peut pas modifier les choses comme ça du jour au lendemain», justifie-t-il.

S’il doute de la portée de ces initiatives, Abdellah Zekri assure respecter la liberté de ceux et celles qui les portent. En revanche, d’autres ont fait preuve d’une farouche opposition, allant jusqu’à qualifier Kahina Bahloul de «sale sorcière» et lui adresser des menaces de mort.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com