Menu

Société Publié

MRE : Les enseignants d’arabe réclament leur salaire

Les enseignants d’arabe et de culture marocaine en Europe reprochent à l’Etat marocain le blocage de leurs arriérés. A Paris, pour protester, ils seront en grève le 18 janvier. Ces femmes et ces hommes interviennent dans plusieurs pays d’Europe, notamment, en France, en Belgique, en Espagne, en Allemagne, au Pays-Bas, en Grande- Bretagne, au Danemark et en Norvège.

Temps de lecture: 2'
Enseignement de l'arabe en Europe

Les 600 enseignants d’arabe et de culture marocaine en Europe ne vont pas par quatre chemins pour revendiquer leurs droits. En effet, réunis en un comité, ces enseignants ont décidé en début de semaine d'être en grève le 18 janvier prochain. Cette grève sera accompagnée d’un sit-in qui aura lieu devant l’ambassade du Maroc à Paris. La principale revendication de ces enseignants est la régularisation de leurs salaires. L’Etat marocain doit verser à ces messagers de la culture arabo-marocaine leur dû.

Maâzouzi exprime sa volonté de dialoguer

Récemment nommé au poste de ministre des MRE Abdellatif Maâzouzi a qualifié de «nécessité» l’enseignement de l’arabe pour les enfants des marocains d'Europe. Sur l’interrogation de savoir comment le ministère compte résoudre un tel problème, le ministre explique que «dans un futur très proche, le département va tenir des réunions de discussions avec les acteurs concernés par le sujet pour préparer un plan de travail», avant d’ajouter: «nous avons l’intention d’établir un dialogue avec les enseignants quitte à répondre à leurs revendications».

De son coté, Brahim Abbar directeur du pôle éducation action et échanges culturels au sein de la Fondation Hassan II pour les MRE souligne que « la fondation partage les mêmes soucis que les enseignants. Mais, il faut préciser que ce mouvement de contestation est loin d’être un organe officiel des enseignants marocains en Europe. En ma qualité de directeur du pôle éducation au sein de la Fondation, je peux affirmer que je n’ai reçu aucun document signé m’informant de cette grève, mise à part les quelques informations lues dans différents supports. La majorité des enseignants contactés par la fondation ne sont pas au courant».

A quand le déblocage des salaires

Par ailleurs, Brahim Abbar affirme que le problème des arriérés des enseignants marocains en Europe est résolu depuis 2010. La commission de travail chargée d’étudier ce problème a présenté son rapport au premier ministre qui s’est chargé d’envoyer une lettre au ministre de l’Economie et des Finances afin de débloquer le budget. «On va attendre que le nouveau gouvernement fasse le nécessaire pour concrétiser cet arrêt. Ces enseignants vont être traités sur le même pied d’égalité que les fonctionnaires des affaires étrangères. Avec le ministère de la tutelle, on a œuvré pour améliorer le situation des enseignements». Ainsi, le dossier des enseignants de l’arabe et de la culture marocaine en Europe interpellent plusieurs ministères : la primature, celui de L’Enseignement, et celui des MRE.

Rappelons qu’en décembre dernier deux sit-in qui défendent cette même cause ont eu lieu à Bruxelles devant l’Ambassade du Maroc.  Les enseignants multiplient ces mouvements de protestation parce qu’ils affirment vivre un vrai calvaire.

Salaire?
Auteur : MOHAMMED
Date : le 06 janvier 2012 à 15h48
Avant de les payer, faudrait penser à faire une analyse des résultats. Combien d'enfants MRE sont capables de lire, écrire et parler l'arabe après avoir suivi pendant des années des cours d'arabe? Peuvent ils lire un livre en arabe? peuvent ils écrire une lettre en arabe? Sont ils capables de tenir une conversation en arabe?
Il y a des méthodes qui fonctionnent et il y a le bourrage de crâne inutile et malheureusement chez nous c'est TOUJOURS la 2ème solution qui est appliquée...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate