Menu

Politique Publié

Accord social : Vers la fin de la trêve entre le gouvernement et les syndicats ?

Temps de lecture: 1'
Une réunion précédente entre le chef du gouvernement, Saadeddine El Othmani et des dirigeants de centrales syndicales. / Ph. DR

Trois mois après la signature de l’accord social, le climat reste tendu entre gouvernement et syndicats. Ces derniers ont tenu, la semaine dernière, une réunion car ils considèrent que le gouvernement tarde à mettre à exécution la hausse des salaires des fonctionnaires et l’augmentation des allocations familiales. Selon Al Akhbar de ce lundi, les centrales syndicales, en colère, déplorent le fait que ni l’approbation du décret précité, ni la mise en œuvre globale de l’accord social n’ont été à l’ordre du jour du dernier conseil du gouvernement.

Selon des sources autorisées, citées par le quotidien, les syndicats ont considéré cela comme «un recul inacceptable, une trahison envers les fonctionnaires de la part du gouvernement et un manquement aux engagements contenus dans l’accord social». Les mêmes sources estiment que le gouvernement El Othmani est «appelé à publier les décrets d’application de l’accord social avant la rentrée prochaine».

Et d’annoncer que les centrales syndicales ont, en effet, «entamé des rencontres sectorielles pour prendre des mesures d’escalade en signe de protestation contre la réticence du gouvernement à mettre en œuvre la hausse des salaires et des allocations familiales malgré l’écoulement de trois mois après la signature de l’accord».

Pour eux, le fait que «l’exécutif évoque les vacances de l’été et l’entame de l’élaboration de la loi de finances de 2020 pour expliquer la non-publication des décrets précités» ne justifie pas le retard pris dans la mise à exécution de l’accord signé «à contrecœur par les syndicats» qui ont «émis des réserves sur plusieurs de ses termes», conclut le journal cité par Le 360.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com