Menu

Société Publié

Maroc : Le commerce transfrontalier avec Ceuta suspendu pour une durée indéterminée

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration / Ph. DR.

Le transit de marchandises de l’enclave espagnole Ceuta au Maroc par véhicule catalogué de «commerce informel» ne reprendra pas en septembre, car suspendu «indéfiniment» en raison des travaux menés au niveau du poste-frontière Tarajal. Dans ce sens, Europa Press rappelle l’Espagne et le Maroc se sont mis d’accord, fin juin, à réduire d’abord les passages à cinq jours par semaine, en raison des périodes de fêtes.

La circulation devait être rétablie le 3 septembre, mais la délégation gouvernementale de la ville a annoncé que ce ne sera pas le cas, car de nouveaux travaux de réaménagement seront entrepris, vu leur caractère «indispensable pour pouvoir réaliser les investissements prévus et rendre Tarajal conforme aux besoins du 21e siècle».

Citée par l’agence de presse, une note de l’Administration générale de l’Etat a précisé que «le début de ces travaux influera sur la configuration actuelle de la frontière et plus particulièrement sur le système de portage des véhicules».

Le portage piétonnier, qui mobilise chaque jour plus de 2 000 Marocains à Tarajal 2, reprendra son activité «dès que les techniciens détermineront que les normes de sécurité le permettent», indique la même source.

Selon Europa Press, cette forme de commerce génère des centaines de millions d’euros chaque année à Ceuta. Dans l’économie locale, sa valeur est estimée à un quart du PIB de la ville. Mais l’incertitude entourant sa viabilité pousse le gouvernement de Juan Vivas (PP) à tenter d’investir dans d’autres secteurs, comme les nouvelles technologies.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com