Menu

Politique Publié

Global Firepower Index : Le Maroc perd des places tout comme l'Algérie

Le Global Firepower Index classe le Maroc au 61ème rang sur 137 pays, en recul de six places par rapport à l’édition de l’année dernière. L’Algérie, classée au premier rang au Maghreb, recule elle aussi.

Temps de lecture: 2'
Photo d'illustration. / Ph. DR

Le Maroc perd six places dans l’indice mondial portant sur les puissances militaires mondiales pour 2019, en étant classé 61e dans le classement de Global Firepower, qui comprend cette année 137 pays. Le royaume était au 55ème rang l'année dernière, sur un total de 136 pays.

Il obtient 0,8244 points contre 0,8702 un an auparavant. Plus cette note se rapproche de zéro, plus l’armée du pays est considérée comme forte.

L'indice publié par la Fondation Global Powerfire s'appuie dans la classification des armées du monde selon 55 sous-indices. Il ne dépend pas du nombre total d'armes dans le pays, mais plutôt de leur diversité.

La flexibilité logistique, les ressources naturelles et l’industrie locale, le succès des missions, la force et l’efficacité, la force militaire, les techniques de fabrication des avions de combat, les chars, les pièces navales et autres équipements, ainsi que les ressources financières et humaines sont autant de sous-indices permettant de classer les 137 pays du monde.

Pour le Maroc, le rapport indique que le budget militaire du Maroc s’établit à 3,4 milliards de dollars alors que le nombre de militaires est de 346 000 éléments. A ce dernier nombre s’ajoutent les réservistes qui totalisent près de 150 000 éléments.

Le rapport revient notamment sur les aéronefs militaires au Maroc, au nombre de 291 et évoque les 1 109 chars de combats, les 2 720 véhicules de combat blindés, les 530 unités d'artillerie automotrices, les trois frégates et les 81 navires de patrouille dont dispose le royaume.   

Le Maroc 7e en Afrique

Comparé aux autre pays, le Maroc est classé deuxième au Maghreb, derrière l’Algérie qui perd aussi quatre places par rapport à l'année dernière. Le voisin de l’Est passe ainsi du 23ème au 27ème rang avec une note totale de 0,4551. La Libye occupe le troisième rang au Maghreb et 77 au niveau mondial, suivie de la Tunisie (80e au monde) et de la Mauritanie (129e au monde).

En Afrique, le Maroc peut se targuer d’être la septième force militaire. Le continent est dominé par l’Égypte au 12e rang mondial, suivie par l’Afrique du Sud (32e), le Nigéria (44e), l’Éthiopie (47e) et l’Angola au (58e).

À l'échelle mondiale, les cinq principales armées maintiennent leurs positions inchangées par rapport au classement de l'année dernière, l'armée américaine se classant au premier rang, suivie par les Russes, les Chinois, les Indiens et les Français. L’armée japonaise arrive en sixième position, suivie de l’armée sud-coréenne, l’armée britannique, l’armée turque et l’armée allemande.

L’indice mondial portant sur les puissances militaires mondiales pour 2019 a été publié le 11 août dernier.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com