Menu

Politique Publié

Algérie : La justice ordonne l’expulsion d’Ahmed Réda Benchemsi

Temps de lecture: 1'
Ahmed Reda Benchemsi, directeur de communication et de plaidoyer de Human Rights Watch (région MENA). / Ph. DR

Le procureur de la République algérienne près le tribunal de Sidi M’Hamed, dans la wilaya d’Alger, a ordonné dimanche 18 août 2019, l’expulsion d’Ahmed Réda Benchemsi, directeur de communication et de plaidoyer de Human Rights Watch (région MENA).

Selon plusieurs médias algériens, dont Alg24 et Algerie360, qui citent la chaîne Ennahar TV, l’ancien journaliste marocain serait «entré en Algérie sans aucune autorisation officielle lui permettant d’agir en tant que représentant de l’organisation américaine».

La même source ajoute que «les résultats de l’enquête préliminaire ouverte à ce sujet indiquent que la présence d’Ahmed Réda Benchemsi sur le territoire national est dans le cadre d’un agenda étranger visant à infiltrer» le mouvement populaire (Hirak) qui secoue l’Algérie.

Le directeur de communication et de plaidoyer de Human Rights Watch (région MENA) a été intercepté, vendredi 9 août, au milieu des manifestants lors du 26ème vendredi du Hirak algérien, à la rue Didouche Mourad (Alger), selon Ennahar TV. La police algérienne a alors procédé à son arrestation.

Le fondateur et ancien directeur de publication du magazine TelQuel a été conduit à un commissariat de la capitale avant d’être relâché dans la nuit. 

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com