Menu

Politique Publié

Sahara : Nouvelle expulsion d’une avocate espagnole

Temps de lecture: 1'
DR

L’avocate espagnole Cristina Martínez est persona non grata au Maroc. Hier, à peine a-t-elle atterri à l’aéroport de Casablanca qu’elle s’est vue signifier l’ordre de rebrousser chemin, indique Equipe Média sur sa page Facebook. Une information confirmée, ensuite, par El Periodico ainsi que par d’autres médias ibériques.

Mme Martinez voulait se rendre à Laayoune pour assister au procès, qui se poursuit aujourd’hui à la cour d’appel de la ville, de neuf jeunes mis en cause dans les incidents du 19 juillet ayant suivi la victoire des Fennecs en  finale de la CAN.

Selon un décompte établi par Equipe Media, le Maroc a interdit l’accès au Sahara occidental à 32 ressortissants étrangers durant cette année.

L’avocate espagnole a déjà été expulsée par les autorités marocaines le 6 août dernier.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com