Menu

Société   Publié

Azilal : L’ouverture d’une école financée par des MRE bloquée par les autorités locales

Temps de lecture: 1'
Une des classes de l’école de Zaouiate Ahensal, construite par «Choisir d’agir» / Ph. Page Facebook

Un beau projet sur le point de tomber à l’eau ? Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) sont parvenus à réunir des fonds pour construire et aménager une école primaire dans la commune rurale de Zaouiate Ahensal (province d’Azilal), mais ils se heurtent à la Direction régionale de l’éducation, indique le HuffPost Maroc.

L’ONG française «Choisir d’Agir», qui œuvre notamment à promouvoir la scolarisation des enfants dans les pays en voie de développement, a en effet réussi à équiper et à financer entièrement une petite école primaire de proximité située dans les montagnes de l’Atlas.

Or d’après l’association, la Direction régionale de l’éducation ne lui a pas délivré d’autorisation d’enseigner avant le début de l’année scolaire, qui commence dans moins d’un mois. «Pourtant, dans cette région enclavée où les températures peuvent atteindre jusqu’à -15 degrés, au moins 25 enfants sont prêts à s’inscrire dans cette école qui leur évitera de parcourir jusqu’à 2 heures de marche à travers les montagnes», souligne l’association dans un communiqué.

L’ONG précise qu’une première phase de son projet, comprenant des classes de préscolaire (une première dans la région) a bien vu le jour en octobre dernier, accueillant plus d’une vingtaine d’enfants. Elle se dit donc surprise que l’école primaire, qui devait démarrer à la rentrée 2019, soit suspendue.

«L’école est entièrement financée par l’association et suivra le système marocain adapté à la population locale de la région», rappelle Youssef Mellouki, président de l’association. «Malgré tous nos efforts, la Direction régionale de l’éducation à Azilal continue son blocage, sans nous avancer de raison, ce qui nous semble à la fois surprenant et surréaliste.»

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com