Menu

Société Publié

Autriche : L’ex-chef de l’extrême droite soupçonné de corruption

Temps de lecture: 1'
Heinz-Christian Strache avait candidaté à la mairie de Vienne en 2010, avec pour programme l’interdiction des minarets et du port du voile islamique. / Ph. Leonhard Foeger – Reuters

L’ancien vice-chancelier et ex-dirigeant du Parti de la liberté d’Autriche (FPÖ), Heinz-Christian Strache, et son proche, Johann Gudenus, sont dans le viseur des autorités autrichiennes, mis en cause dans une nouvelle affaire de corruption, selon Le Monde.

Les domiciles des deux hommes ont été perquisitionnés lundi 12 août à la demande du parquet national anticorruption, qui enquête sur leurs liens avec le géant autrichien des jeux d’argent, Novomatic.

D’après le mandat de perquisition, qui a été révélé mercredi 14 août par la radio publique Ö1, les magistrats soupçonnent les deux hommes d’avoir demandé à cette société de faire nommer un élu FPÖ de la mairie de Vienne comme directeur financier de Casino Austria (Casag). Ce groupe a la gestion de l’ensemble des douze casinos actifs en Autriche et dans lequel Novomatic est actionnaire minoritaire. Peter Sidlo avait déjà été désigné en 2018 membre du conseil général de la banque centrale d’Autriche à la demande du FPÖ. Il aurait obtenu ce nouveau poste alors qu’il ne disposait pas des compétences suffisantes.

En échange de ce service rendu le 1er mai, soit quelques semaines avant la chute du gouvernement, les deux ex-cadres du FPÖ auraient promis à Novomatic «l’octroi d’une licence de casino à Vienne et d’une licence nationale de jeu en ligne», selon les procureurs, précise Le Monde. Ils lui auraient également fait la promesse de réautoriser les machines à sous à Vienne en cas de victoire aux élections municipales.

Heinz-Christian Strache a été vice-chancelier entre décembre 2017 et mai 2019. En octobre 2010, il avait candidaté à la mairie de Vienne, avec pour programme l’interdiction des minarets et du port du voile islamique. Deux ans plus tôt, en 2008, il avait manifesté dans la rue une croix à la main pour protester contre l’agrandissement d’un centre islamique à Vienne.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com