Menu

Environnement Publié

Zones humides : Les menaces pèsent sur la biodiversité marocaine

Temps de lecture: 1'
Lac de Sidi Boughaba / Ph. DR.

La sécheresse et les changements climatiques, notamment les températures, menacent les lacs d’eau douce que compte le Maroc. C’est le cas dans la région de Kénitra, riche d’une faune et d’une flore dont l’équilibre a un avenir incertain. Bouchra El Asr, ingénieure à la Direction régionale des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification pour la région du Nord-Ouest, a récemment alerté dessus auprès de l’agence de presse AP.

A Kénitra, le bassin d’eau douce est «bordé par deux barres dunaires (…) Donc, si nous imaginions cette région sans la forêt, sans les genévriers, sans les arbustes à feuilles persistantes, sans les petits arbres, pour toute la ville de Kénitra, et même Mehdia et toutes les infrastructures, il y aurait un risque d’ensablement», avertir la responsable.

L’étendu du lac d’eau douce comprend la réserve de Sidi Boughaba, déclarée site naturel et culturel en 1951, mais fragilisée par le tourisme de masse. En effet, «le nombre de visites a dépassé la capacité de cette réserve, de sorte que les touristes sont devenus une menace pour la biodiversité, déclare à AP Bouchrafa Abdeslam, secrétaire général de l’association espagnole pour la protection des animaux et la nature. Il y a beaucoup d’espèces de plantes en danger d’extinction, certains animaux ont quitté cette zone à cause de conditions de vie inadéquates. Il y a des animaux qui naissent ici et qui sont devenus une menace pour l’environnement et il y a aussi la pollution dans la forêt et au lac».

Face à la menace, le Haut-Commissariat aux eaux et forêts œuvre à protéger les 26 zones humides du pays, dont celle de Kénitra. «Cette réserve est considérée comme un cadre développé par l’Etat, afin que chacun sache que cette zone est protégée, (...) pour que les gens puissent profiter des avantages de ce système sans le mettre en danger», explique à la même source Mohammed Andichi, chef de la Direction de la lutte contre la désertification et de la préservation de la nature à Rabat.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com