Menu

Terrorisme Publié

Norvège : Mohamed Rafiq, l’homme de 65 ans qui évité le carnage à Bærum

Temps de lecture: 1'
Mohamed Rafiq a maîtrisé le terroriste de la mosquée Al-Noor dans la banlieue d'Oslo avant l'intervention de la police / Ph. Reuters

Il n’y a pas d’âge pour se comporter en héros. Alors qu’un attentat a secoué, samedi, la mosquée de Bærum dans la banlieue d’Oslo, l’identité du fidèle ayant maîtrisé le tireur dès son entrée a été dévoilée. Il s’agit de Mohamed Rafiq, un homme de 65 ans, désormais érigé en exemple pour son acte héroïque qui a évité un massacre. Cité par The Independent, Mohamed Rafiq a exprimé sa reconnaissance «pour toute l’aide et le soutien qu’[il] a reçus».

Quelques minutes avant la fusillade, une quinzaine de personnes se trouvaient à l’intérieur de la mosquée pour les préparatifs de l’Aïd, célébré dimanche dans nombre de pays européens. Au moment de son irruption, le jeune tireur a brisé une porte vitrée pour se retrouver à l’intérieur de la mosquée et commencer à tirer, alors que les fidèles avaient déjà quitté les lieux, sauf trois parmi eux.

La même source souligne que Rafiq a maîtrisé le terroriste puis a bloqué ses mouvements, aidé par un autre fidèle Mohamed Iqbal, même s’il a reçu un coup de poing à l’œil en affrontant le tireur. En attendant l’intervention de la police, le suprémaciste ayant la vingtaine n’a pu continuer la fusillade. 

La police a qualifié l’attaque de terroriste après avoir découvert des preuves des contenus d’extrême-droite, consultés en nombre par le tireur via Internet. Par ailleurs, le jeune homme est reconnu coupable du meurtre de sa demi-sœur, tuée dans son appartement, vraissemblablement avant son départ pour la mosquée, selon le média britannique.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com