Menu

Politique Publié

Journée nationale des MRE : Le profil bas du gouvernement El Othmani et du CCME

Depuis 2003, le Maroc consacre une journée dédiée à sa communauté installée à l’étranger. Cette année, le gouvernement El Othmani et le CCME, pourtant chargé des MRE, ont fait profils bas à l'occasion de la célébration de cet événement.

Temps de lecture: 2'
Abdelkrim Benatiq, ministre délégué aux Affaires étrangères chargé des MRE / Ph. DR.

Comme chaque année, le Maroc a «célébré» samedi 10 août la «Journée nationale des MRE», instituée dès 2003 par le roi Mohammed VI. Cette année, la commémoration officielle, organisée à Khénifra, avait pour thème «la politique de proximité au service des Marocains du monde».

Le ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration a présidé l’événement. Une occasion qu’il n’a pas laissée passer sans louer le «bilan positif» de son département au profit des MRE.

Mais à l’exception de la présence d’Abdekrim Benatiq, aucun membre du gouvernement El Othmani n’a fait le déplacement. Le ministre de l’USFP était uniquement accompagné des gouverneurs provinciaux de Khénifra et Khouribga.

Comme à l’accoutumé, d’autres villes du royaume ont organisé des réunions similaires avec des MRE mais sans enregistrer la moindre présence de ministres. En témoignent, d’ailleurs, les images diffusées par le journal télévisé arabophone de minuit de la chaîne Al Aoula. Seuls les représentants de l’Administration territoriale étaient présents, écoutant les doléances des Marocains du monde et promettant comme chaque année, d’y apporter des réponses.

Le gouvernement et le CCME font profil bas

Ces absences de membres du cabinet El Othmani soulèvent des interrogations, alors que de simples moussems, par exemple ceux du cheval, des cerises ou des raisins, voient défiler des cortèges de ministres venus spécialement de la capitale.

Ces ministres ont-ils été écartés de la commémoration de cette journée nationale ? Ou bien cet ordre serait-il la conséquence logique du rôle de plus en plus prépondérant qu’assume désormais le ministre de l’Intérieur, un département de souveraineté, dans la préparation des opérations d’accueil et du retour des Marocains du monde, au point de reléguer au rôle de figurant la Commission interministérielle chargée des MRE et de la migration ?

Pour mémoire, l’ancien chef du gouvernement Abdelilah Benkirane avait pris part aux célébrations de la Journée nationale des MRE de 2012 et de 2014. En 2016, il y était représenté par Khalid Samadi, alors son conseiller à la présidence du gouvernement.

Pourtant, l’actuel chef du gouvernement ne rate aucune occasion pour rappeler l’intérêt de son parti pour la diaspora. Le 14 avril dernier, Saâdeddine El Othmani avec la casquette de secrétaire général du PJD avait présidé une rencontre avec les sections à l’étranger. Le 3 août, il recevait une délégation de MRE de son parti à Rabat.

Enfin notons que si l’exécutif a fait profil bas lors de la célébration de cette journée nationale, le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) n’a guère plus brillé. Son site officiel n’a annoncé l’organisation d’aucune activité à cette occasion.

Article modifié le 2019.08.11 à 12h45

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com