Menu

Politique Publié

Maroc – Algérie : Des Algériens organisent un sit-in pour la réouverture de la frontière

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration / Ph. DR.

Des acteurs associatifs algériens ont lancé un appel sur Internet, pour se rassembler au poste frontalier Colonel Lotfi, mardi 13 août à 10h (heure locale), afin de réitérer leur appel à la réouverture des frontières terrestres avec le Maroc.

Auteur de l’initative, le Comité algérien pour l’ouverture de la frontière terrestre algéro-marocaine explique vouloir interpeller les gouvernements des deux pays sur cette «urgence» pour garantir aux deux peuples «leur droit de libre circulation de part et d’autre de la frontière et relient leurs liens familiaux», lit-on dans son appel relayé par Le HuffPost.

Bachir Hakem, membre du comité contacté par le média, souligne qu’«il y a des familles qui ne se sont pas vues depuis 25 ans». Il est «incroyable qu’un habitant de Figuig au Maroc ou un habitant de Béni Oùnif en Algérie doive faire près de 4 000 km pour rendre visite à un proche qui ne vit qu’à 5 kilomètres de lui», déplorant ainsi comment «deux peuples frères» se retrouvent «bloqués par des barrières».

«Toutes les associations humanitaires du monde devraient mettre une pression comme nous le faisons actuellement pour l’ouverture des frontières. Il est, en effet, plus simple d’ouvrir la frontière terrestre entre le Maroc et l’Algérie qu’entre les deux Corée !» ajoute-t-il à la même source, en exprimant par ailleurs ses espoirs de coordonner cette action avec les Marocains «jusqu’à l’ouverture de la frontière».

Cette démarche survient après un appel lancé par plus de 70 intellectuels algériens pour abolir cette frontière, au lendemain de consultations annoncées au niveau étatique algérien avec des chercheurs et des universitaires autour de la question.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com