Menu

Terrorisme Publié

Norvège : La police qualifie la fusillade de la mosquée d’Oslo de terroriste

Temps de lecture: 1'
Le tireur a été maîtrisé en attendant l'arrivée de la police sur les lieux / Ph. Terje Pedersen (NTB Scanpix / AFP)

Samedi après-midi, une fusillade dans une mosquée de la banlieue d’Oslo a fait un blessé, avant l’arrestation du tireur.

Cité par l’AFP, le responsable du lieu de culte musulman, Irfan Mushtaq, a déclaré à des médias norvégiens que l’assaillant, «de type norvégien», était muni de plusieurs armes, notamment un fusil à pompe et des pistolets». «Il a commencé à tirer autour de lui», a-t-il raconté.

Selon la chaîne publique NRK, la police a trouvé plusieurs armes dans la mosquée. Une personne présente sur les lieux a réussi à maîtriser l’assaillant avant l’intervention rapide des forces de l’ordre. Dans un premier temps, les services de sécurité de la police norvégienne (PST) ont indiqué «suivre les évènements», précisant qu’ «il est trop tôt pour tirer des conclusions».

Selon la police de la capitale, la fusillade a eu lieu précisément dans le centre islamique al-Nour à Baerum. Ce dimanche, on en sait davantage sur cette attaque que les autorités d’Oslo ont qualifié de terroriste.

Citant un porte-parole de la police dans la capitale norvégienne, la BBC indique que le terroriste, un Norvégien, était connu des services avant les faits, sans avoir de passé criminel. Cependant, les perquisitions à son domicile ont permis la découverte du corps d’une femme, dont les relations avec le tireur sont établies.

Les premiers éléments de l’enquête suggèrent une sympathie de ce dernier pour le suprémaciste blanc auteur des attentats des mosquées de Christchurch ainsi que pour le terroriste norvégien d’extrême-droite, Anders Behring Breivik.

Article modifié le 2019.08.11 à 13h15

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com