Menu

Environnement Publié

Maroc : Alternative Solutions ou la start-up marocaine qui recycle les déchets de palmier

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / Ph. DR

Le rajeunissement de l’industrie marocaine historique des palmiers dattiers a gonflé les revenus de millions de travailleurs agricoles. Toutefois, cette renaissance a également engendré certains problèmes environnementaux que trois jeunes Marocains sont déterminés à résoudre.

En effet, Mohammed Harakate, Meriem Nadi et Ayoub Habik sont les cofondateurs d'Alternative Solutions, une start-up qui récupère les déchets de palmier et les transforme en feuilles de bois écologiques pouvant être utilisées dans la construction et la décoration d'intérieur.

«Lancer une startup, en particulier des entreprises à impact social, ce n'est pas facile», a déclaré Mohammed Harakate, 27 ans, directeur général d'Alternative Solutions, au média Arab News.

Le royaume a ainsi commencé à revitaliser l'industrie peu après 2000, avec une production annuelle de 128 000 tonnes en 2016, qui passera à 160 000 tonnes d’ici 2020. La région de Draa-Tafilalet, située dans les montagnes de l'Atlas, produit 85 000 tonnes de dattes par an, auxquelles s'ajoutent environ 75 000 tonnes de déchets associés, qui sont parfois brûlés.

Les jeunes entrepreneurs ont donc décidé de trouver une meilleure solution, d'où le nom de l'entreprise. Louant un entrepôt dans la ville d’El-Jadida, à 100 km au sud-ouest de Casablanca, ils ont conçu des machines capables de traiter les déchets de palmier - via un processus complexe en cinq étapes - en plaques de 0,5 mètre carré.

Alternative Solutions vend ensuite ces panneaux à des entreprises de design d'intérieur et à des promoteurs immobiliers, qui les utilisent pour fabriquer des tables, des chaises, des revêtements de sol, des fixations murales et d'autres meubles.

«L’idée est de trouver des solutions de rechange écologiques», a déclaré Mohammed Harakate. «Les panneaux de bois ne sont que le premier des nombreux produits que nous allons lancer», promet-il.

La start-up Alternative Solutions peut recycler 40% des déchets de palme, mais une fois qu'elle commence à réutiliser les feuilles, elle pourra tout recycler, conclut le média.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate