Menu

Média Publié

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger porte plainte contre El Mundo

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / Ph. DR

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a annoncé ce jeudi avoir déposé plainte contre le journal espagnol El Mundo. «Suite aux propos contenus dans l’article diffamatoire publié par le journal espagnol El Mundo le 11 juin 2019, le CCME a porté une plainte judiciaire pour atteinte à l’honneur et à la vie privée», indique un communiqué parvenu ce jeudi à Yabiladi.

«Les accusations de l’article en question entachent la réputation d’une institution constitutionnelle, celle de son Secrétaire général, d’un membre de sa famille et d’un membre du CCME», poursuit-on de même source.

Le communiqué précise que la plainte a été enregistrée au tribunal de première instance de Madrid, le mercredi 31 juillet 2019, par le biais d’un bureau d’avocats de la capitale espagnole qui assurera le plaidoyer pour le CCME et son secrétaire général, Abdellah Boussouf.

«Le Conseil et son responsable actionnent en justice le directeur d’El Mundo et la société qui l’édite pour obtenir la réparation du préjudice moral qu’ils ont subi», conclut le communiqué.

En juin dernier, le journal espagnol El Mundo a révélé les liens présumés entre le financement par le Maroc de mosquées en Espagne, la Direction générale des études et de la documentation (DGED) et plusieurs personnalités marocaines et espagnoles d’origine marocaine. Une affaire de détournement présumé de l’argent fourni par le Maroc qu’Abdellah Boussouf, secrétaire général du CCME cité dans l’affaire a démenti et a jugé «sans fondement».

Son nom, celui de Mohamed Belahrech et de Nourreddine Ziani, ainsi que ceux de leurs femmes respectives, Naziha El Montaser, Naima Lamalmi et Atiqa Bouhouria Meliani ont été cités dans cette affaire.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com