Menu

Sport Publié

Cuba : Les lutteurs marocains en dernière phase d’entraînement

Temps de lecture: 1'
Le lutteur marocain d'origine tunisienne Zied Ayt Okrame / Ph. Prensa latina

En préparation à la douzième édition des Jeux africains prévus au Maroc, du 19 au 31 août prochain, le lutteur marocain d’origine tunisienne Zied Ayt Okrame a effectué, avec ses co-équipiers, une phase d’entraînement à La Havane (Cuba). Jeudi, il a souligné le haut niveau des athlètes cubains. Treize fois champion d’Afrique de lutte gréco-romaine, Zied Ayet Ikram s’entraîne en effet dans le pays depuis le 30 juin dernier, au Centre d’entraînement Cerro Pelado.

Cité par l’agence de presse Prensa Latina, le sportif, qui a participé aux Jeux olympiques de Londres (2012) et de Rio de Janeiro (2016), considère que «les Cubains ont beaucoup de niveau, ce qui aide à s’améliorer chaque jour». Il fait partie de l’équipe marocaine menée par l’entraîneur cubain Carlos Ulacia, qui a dirigé depuis 35 ans les équipes nationales de lutte grecque dans les Antilles, remportant plusieurs trophées régionaux et olympiques.

Dans ce sens, Carlos Ulacia explique à la même source avoir eu l’idée d’organiser un entraînement des lutteurs marocains à Cuba afin de rehausser leur niveau de jeu, en attendant que le Maroc accueille pour la première fois cet événement continental multidisciplinaire en août prochain, maintenant qu’il est membre de l’Union africaine.

Les rencontres des Jeux africains sont prévues dans les villes de Rabat, Salé, Kénitra, Casablanca et El Jadida, qui attendent d’accueillir plus de 5 000 athlètes de différentes disciplines, issus des 54 pays d’Afrique.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com