Menu

Média Publié

HACA : Le dépassement publicitaire questionne les modes de financement des chaînes publiques

Temps de lecture: 1'
Siège de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) à Rabat. / Ph. DR

Après une série de réunions délibératives, le Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA) a affirmé ce mercredi avoir relevé plusieurs manquements aux conditions d’insertion des publicités sur les télévisions nationales pendant Ramadan dernier. Des dépassements qui ont été, néanmoins, moins importants que ceux relevés les années précédentes, selon un communiqué de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) parvenu ce mercredi à Yabiladi.

Pour le CSCA, ce phénomène habituellement constaté durant le Ramadan et surtout pour le créneau de la rupture du jeûne résulte d’une «concentration publicitaire préjudiciable au confort des téléspectateurs». «Le Conseil supérieur a toujours eu une vigilance particulière face à ces pratiques et a, à cet égard, prononcé plusieurs sanctions à l’encontre des opérateurs contrevenants. Mais, il apparait (...) que la question des dépassements publicitaires, lesquels sont généralement relevés sur les chaînes de télévision éditées par les sociétés nationales de l’audiovisuel public, ne peut être résolue que par le biais des sanctions», regrette-t-il. 

«Ce problème questionne la réalité des modes de financement des sociétés nationales de l’audiovisuel public et leur modèle économique, le niveau de dépendance à la ressource publicitaire atteint par ces sociétés est inconciliable avec l’importance des obligations inhérentes à leur mission de service public.»

Communiqué de la HACA

Le communiqué conclut par rappeler que «la garantie d’une communication publicitaire audiovisuelle libre et respectueuse des principes et des valeurs édictés par la loi n° 77-03 est partie intégrante du mandat de la Haute Autorité». «Elle demeure au centre des préoccupations du Conseil Supérieur, soucieux de fédérer les efforts de tous les intervenants de l’écosystème médiatique marocain pour le développement du marché publicitaire», conclut la HACA.  

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com