Menu

Sport Publié

Football : Nouveau rebondissement dans l’affaire Chafni

On pensait l’affaire réglée alors que la polémique sur fond de racisme entre Kamel Chafni et l’arbitre Yohann Perruaux avait été  réglée à l’amiable entre les deux hommes. Pour autant, la Ligue française de football n’a pas lâché l’affaire et a décidé de suspendre l’international marocain, «à titre conservatoire». Explications.

Temps de lecture: 2'
DR

«Après audition de Tony Chapron, arbitre de la rencontre, Johann Perruaux, arbitre assistant de la rencontre, M. Claude Laguillaumie, Vice-Président de l’AJA, et Me Christian Vignet, avocat et représentant de Kamel Chafni, la Commission décide de placer le dossier en instruction et de suspendre le joueur à titre conservatoire pour avoir bousculé l’arbitre central», stipule le communiqué rendu public le 28 décembre dernier par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP).

Cette décision fait suite à l’incident qui a émaillé le match Brest – Auxerre du 17 décembre dernier. Pour rappel, Kamel Chafni avait été expulsé en seconde période de la rencontre après une altercation avec le corps arbitral. L’international marocain avait expliqué en fin de match «Il y a une faute qui n'est pas sifflée, je vais vers l'arbitre de touche et je lui dis que ce n'est pas normal. Lui me répond "casse-toi l'Arabe"». De retour pour protester auprès de l’arbitre central, Chafni écope de son second avertissement de la rencontre, synonyme d’expulsion. D’où l’explication virile avec Tony Chapron.

L’incendie vite éteint

A la fin de la rencontre, le scandale de racisme qui se profile retient toutes les attentions. Chafni annonce qu’il va porter plainte pour injures racistes. Johann Perruaux soutenu par Tony Chapron se défend de tels propos. Même s’il reconnait avoir eu une réaction vive, il envisage de poursuivre Chafni pour diffamation. Entretemps, la LFP a ouvert une enquête.

5 jours seulement après que l’incident ait éclaté, les médias annoncent un règlement à l’amiable entre les deux hommes.  «Monsieur Perruaux a confirmé, devant la contestation de M. Chafni, qui est venu face à lui, avoir dit ‘Dégage' ; qu'il regrettait cette vive réaction ; qu'il n'avait pas eu à l'égard de M. Chafni une quelconque intervention à caractère raciste ; qu'il était personnellement mobilisé autour de la lutte contre le racisme. De son côté, Monsieur Chafni a accepté de se satisfaire de cette déclaration et de la tenir pour vraie», lit-on dans le communiqué qui a été publié sur le site officiel de l’AJ Auxerre.

La LFP ne lâche pas le morceau

L’incident semblait clos sans qu’on ne sache si la réaction vive de Johann Perruaux avait effectivement donné lieu à des injures racistes. Le principal concerné, s’était dit prêt à livrer les enregistrements de l’oreillette qu’il portait durant le match. La LFP a annoncé qu’elle en tiendrait compte au moment de décider d’une sanction définitive à l’encontre du joueur.

Il est cependant curieux de constater que c’est pour son altercation avec le central, que Chafni a été sanctionné. Ladite bousculade, n’avait sur la vidéo, rien de l’empoignade violente que la désignation laisse supposer. En attendant que la lumière soit faite sur cette affaire. Chafni ne rejouera pas en Ligue 1. Rappelons-nous que Youssef Hadji avait écopé de 6 mois de suspension la saison passée pour une affaire similaire.

ça finit pas !
Auteur : berhoc
Date : le 31 décembre 2011 à 16h32
On tourne en rond ! qui prouve que l'arbitre a bien dit ça et qui prouve que le joueur a menti !
une affaire qui fait plus bouger les égos que autre chose...
j'ai HONTE
Auteur : Georges SPANU
Date : le 31 décembre 2011 à 15h57
Je suis de tout coeur avec KAMEL CHAFNI. La France est devenue un Pays raciste.
J'ai honte d'ètre Français
pfff
Auteur : ElChamali
Date : le 30 décembre 2011 à 19h30
Avant de conclure à de grosses généralités, attendre au moins de connaître la vérité

Toujours se méfier des accusations de racismes
on ne conteste pas les decision de l'arbitre !!!
Auteur : razak
Date : le 30 décembre 2011 à 18h26
arreter de defendre l'indefendable !!!,car un joueur ne doit en aucun cas contester une decision arbitrale et encore moins d'essayer de l'agresser ce que helas chafni a fait est bete puisque cela va penaliser son club qui lutte pour eviter la ligue 2 ..
Réalité française
Auteur : Moulay el Bachir
Date : le 30 décembre 2011 à 16h07
L'équation n'a jamais changé. TOUS les français sont solidaires entre eux surtout face à un arabe de surcroit Marocain....pendant ce temps au Maroc on se couche....
À méditer ....
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com