Menu

Politique Publié

Mohammed VI et Lalla Salma «scandalisés» par «des assertions graves» sur la vie familiale

Temps de lecture: 1'
Le roi Mohammed VI et la princesse Lalla Salma / Ph. DR.

Sur fond de rumeurs concernant la séquestration ou la fuite d’enfants, l’avocat Eric Dupond-Moretti relaie la colère du roi Mohammed VI et de la princesses Lalla Salma, soulignant de fausses et «graves» assertions visant le prince Moulay Hassan et sa sœur Lalla Khadija.

Relayé samedi en exclusivité par Gala, ce démenti défendu par le pénaliste commente des faits «fermement et formellement démentis» par le souverain autant que par la princesse. Les parents du prince héritier sont «scandalisés» par ces allégations «extrêmement graves» qui sont réfutés d’une même voix. Selon Eric Dupond-Moretti, elles émanent de sites étrangers répandant de fausses informations à «des fins malveillantes», ce qui est «passible de poursuites pour diffamation».

Ce démenti intervient dans un contexte particuliers, après des informations sur la fuite d’une autre princesse à l’étranger. L’avocat fustige une comparaison qui «ne repose sur rien d’autre que le fait qu’il s’agit de deux princesses», tout en plaidant pour «la nécessité de rétablir la vérité une fois pour toutes».

Par contre, le magazine Gala semble confirmer la séparation du couple royal. En mars 2018, le magazine ¡Hola! avait révélé «le divorce du roi Mohammed VI et de la princesse Lalla Salma», maintenant les faits jusqu’en février dernier où il est revenu sur le sujet, sur la base de sources «proches de Palais royal». Selon le média, la princesse «restera en dehors de la sphère publique, mais (…) toujours très présente dans la vie de ses enfants». Elle «vit toujours au Maroc, ce qui ne l’empêche pas de passer un certain temps en dehors du pays».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com