Menu

Société Publié

Italie : Les Marocains, troisième communauté étrangère en Sicile

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / Ph. DR

Les citoyens roumains, tunisiens et marocains se classent aux premiers rangs des communautés étrangères en Sicile. C’est ce qui ressort du «Cinquième rapport sur les migrations en Sicile 2018», préparé par l'Institut d'éducation politique et le Centre d'études sociales Pedro Arrupe et présenté hier à Palerme.

Le document, cité par l’agence italienne ANSA, analyse la présence des étrangers en Sicile à plusieurs égards, en se basant sur les chiffres des permis de séjour. Ainsi, au premier janvier 2018, les résidents étrangers étaient au nombre de 193 014 individus, soit 3,8% de la population sicilienne. «Ils sont principalement des Roumains (près de 30% des résidents étrangers), suivis des Tunisiens (10,5%), des Marocains (7,8%)», précise-t-on.

La plus grande communauté de Sicile, hors Union européenne, reste ainsi les celle des Tunisiens, avec 17 988 titulaires d’un permis de séjour suivi par les Marocains au nombre de 13 827 et où les hommes représentent 57,2%, poursuit le rapport.

La hausse de ce nombre de près de quatre mille personnes par rapport à 2017 confirme un ralentissement désormais consolidé des taux d'augmentation qui avaient caractérisé la période 2007-2014, fait savoir le rapport. L’agence précise que le rapport fait uniquement référence aux présences régulières sur le territoire sicilien, et n’évoque par le nombre de migrants irréguliers.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com