Menu

Sport   Publié

CAN2019 : Le ministre des Sports explique l’élimination du Maroc par la «malchance» et le «mektoub»

L’élimination surprise des Lions de l’Atlas de la CAN s’est invitée, cet après-midi, à la Chambre des représentants. Dans ses réponses, la tutelle a défendu la FRMF, Hervé Renard et les joueurs, mettant l’échec sur le dos d’autres forces extra-sportives.

Temps de lecture: 2'
Rachid Talbi Alami, ministre de la Jeunesse et des Sports / DR

C’est par la «malchance», le «mektoub» et même par «le mauvais œil» dans le cas du pénalty raté par Hakim Ziyech, que le ministre de la Jeunesse et des Sports a expliqué l’élimination des Lions de l’Atlas, cet après-midi à la Chambre des représentants. Une version partagée, d’ailleurs, par un député du Mouvement populaire de la circonscription de Larache, très proche du RNI.

Durant plus d’un quart d’heure, Rachid Talbi Alami a répondu aux questions de quatre groupes parlementaires : PJD, Istiqlal, et RNI-UC ainsi que le groupement du PPS. Endossant l’habit de l’avocat pour la circonstance, le ministre a fermement défendu la Fédération royale marocaine de football, l’entraineur Hervé Renard et la prestation des joueurs. «Jamais le Maroc n’avait glané neuf points lors des matchs du premier tour de la CAN. En 2014, l’équipe nationale était classée 24e au niveau africain et maintenant nous occupons le 4e rang», a-t-il tenté de justifié.

Et d’ajouter que les équipes nationales ont réalisé de belles performances sur la scène continentale, rappelant les trophées remportées durant les trois dernières années par le WAC et le RAJA ainsi que la finale de la coupe de la Confédération africaine perdue cette année par la Renaissance de Berkane.

Le PPS chante les louanges du joueur local, l’USFP salue les MRE

Troquant ensuite la robe de l’avocat pour la casquette de l’analyste sportif d’une chaine de télévision, il a commenté le déroulé de la rencontre du vendredi 5 juillet ayant opposé le Maroc au Bénin. «Un but nous a été refusé sous prétexte de hors jeu. Et il en est de même pour un pénalty non sifflé avant celui raté par Hakim Ziyech» vers la 95e minute. Et d’annoncer que la commission technique au sein de la FRMF prépare un rapport sur la participation des Lions de l’Atlas lors de la CAN d’Egypte.

Les questions de cet après-midi à la Chambre des représentants sur l’élimination du Maroc ont relancé encore une fois le débat sur le profil de joueur apte à porter le maillot national : le joueur local ou le MRE. Si le groupement du PPS a chanté les louanges des footballeurs locaux, l’USFP a en revanche rendu un hommage appuyé aux MRE ayant choisi de défendre les couleurs du Maroc alors qu’ils avaient l’opportunité d’évoluer dans les équipes nationales des pays de résidence. Une intervention du président du groupe de la Rose ponctuée d'ailleurs par une salve d’applaudissements.

Rachid Talbi Alami a terminé son intervention en saluant le rôle de la FRMF : «Elle est d’ailleurs la seule Fédération sportive avec laquelle le ministère n’a pas de problèmes». Il a également annoncé que Hakim Ziyech ne répond plus aux nombreux appels téléphoniques (23) des responsables marocains et ne souhaite plus continuer dans ces conditions. Ce que le joueur de l’Ajax Amsterdam a démenti, non sans une pointe de moquerie, sur son compte officiel sur Instagram.

Article modifié le 2019.07.09 à 09h50

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com