Menu

Sport   Publié

CAN 2019 : Le Maroc confirme face aux Bafana Bafana (1-0)

Les Lions de l’Atlas se sont imposés ce lundi, au stade Al Salam du Caire, face aux Bafana Bafana sud-africains. Grâce au but de M’Barek Boussoufa, le Onze national est leader de son groupe avant les huitièmes de finale de la 32e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Temps de lecture: 3'
Les Lions ont dominé ce lundi les Bafana Bafana par un but à 0, sur la pelouse du stade Al Salam du Caire. / Ph. CAF

Nouveau clash de Titans dans le groupe D de la CAN 2019 organisée en Egypte. Ce lundi, les Lions de l’Atlas ont battu les Bafana Bafana par un but à zéro lors de la dernière rencontre de ce groupe. Une victoire qui permet ainsi à la sélection nationale de se qualifier au prochain tour de cette CAN, sur un sans faute.

Quelques instants avant le début de la première mi-temps, la composition du Onze national a révélé le retour de Munir Mohand Mohamedi El Kajoui, remplacé lors des deux premières rencontres par Yassine Bounou.

Les Lions ont démarré fort, avec une première tentative dès la 4e minute. Mais l’attaquant Youssef En-Nesyri est déclaré hors-jeu par l’arbitre. Dès les premières minutes, les Bafana Bafana se sont avérés plus déterminés à défendre leur but, un match nul leur permettant de se qualifier. 

Une première mi-temps sans but

A la 14e minute, c’est l’Afrique du Sud qui parvient à menacer le but de Munir El Kajoui avec un ballon qui passe à côté du filet extérieur. Une minute plus tard, un coup franc tiré par Hakim Ziyech est dégagé par le gardien de but sud-africain, Ronwen Williams. Un autre est confié à la star de l’Ajax Amsterdam. Envoyé en direction de Younes Belhanda qui n’hésite pas à tirer, à la 18e minute, le ballon finit sa trajectoire hors du filet. Une minute plus tard, le gardien sud-africain parvient à nouveau à bloquer un ballon tiré par Achraf Hakimi.

La pression monte sur la zone défendue par les Bafana Bafana, qui parviennent à repousser les Lions. Ces derniers se retrouvent vite en position défensive suite à une contre-attaque. Mais les joueurs sud-africains peinent à traduire cette occasion en but.

Vers la 33e minute, les Bafana Bafana sont auteurs de l’une des tentatives les plus menaçantes lors de cette rencontre. Les Lions ne tardent pas à retourner la faveur. Tête plongeante face au gardien de but, le ballon d’En-Nesyri est malheureusement dégagé. Même un second ballon de Belhanda lors de cette même attaque ne parvient pas à offrir aux Lions un but lors de cette première mi-temps. L’inarrêtable Amrabat tente aussi sa chance, deux minutes plus tard, en vain.

L’Afrique du Sud continue aussi de riposter. Mais aux dernières minutes, la pression reste maintenue sur les Bafana Bafana, alors que la Côte d’Ivoire, lors de l’autre match de ce groupe, parvient à marquer son premier but contre la Namibie.

La tension monte et les fautes enregistrées par les joueurs sud-africains, tout comme celles des Lions de l’Atlas vont crescendo. L’arbitre siffle la fin de cette première mi-temps. Les Marocains retiennent leur souffle, même s’ils sont sûrs de la qualification pour le prochain tour.

Plusieurs occasions ratées avant le but de Boussoufa

Dès le début de la deuxième mi-temps, la pression vient du côté de l’attaque sudafricaine. Plus menaçant que lors de la première mi-temps, un tir passe à côté du filet extérieur du but marocain, vers la 48e minute. Les Lions doublent aussi d’efforts et de vigilance.

Karim El Ahmadi, blessé, laisse sa place à Youssef Ait Bennasser à la 53e minute. Aux alentours de la 55e minute, les Lions font subir à l’Afrique du Sud plusieurs moments de pression, sans pour autant menacer le but sud-africain. La première menace sérieuse, vers la 63e minute, est signée Achraf Hakimi d’un magnifique tir qui touchera la barre transversale. Quatre minute plus tard, En-Nesyri qui parvient pourtant à dribbler Ronwen Williams, rate le but sud-africain. Le même joueur tentera un nouveau tir à la 73e minute, mais le ballon finit dans les mains du gardien de but sud-africain.

Renard effectue alors son deuxième changement. Noussair Mezraoui est remplacé par Nabil Dirar. Et un troisième en ultime fin de partie qui permettra à Fayçal Fajr de remplacer Hakim Ziyech. Le coup franc est justement tiré par le numéro 11 permettant à M’Barek Boussoufa de marquer le but de la victoire à la 89e minute.

Avec trois victoires et 9 points, les Lions de l’Atlas sont qualifiés en gardant la tête du groupe D. Trois buts marqués, 0 encaissé. Encore 4 matchs pour confirmer leur statut de favori de cette CAN 2019. 

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com